Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le "chef de guerre" François Hollande soutient le dictateur Sassou Nguesso

par Sam La Touch 23 Octobre 2015, 02:16 Sassou Nguesso Dictature Referendum France Congo-Brazzaville Françafrique Articles de Sam La Touch

Le "chef de guerre" François Hollande soutient le dictateur Sassou Nguesso

D'après le quotidien Le Monde, François Hollande soutient le projet de référendum du dictateur Sassou Nguesso visant à effectuer un référendum pour se présenter à nouveau à la présidence du Congo-Brazzaville après plus de 30 ans de pouvoir cumulé.

"Paris est finalement sorti de sa réserve. Lors d’une conférence de presse mercredi 21 octobre, François Hollande a manifesté son soutien au président congolais, Denis Sassou Nguesso, estimant qu’il avait le « droit » de « consulter son peuple » à quelques jours du référendum sur une nouvelle Constitution. « Ensuite, il faut toujours veiller à rassembler, respecter et apaiser », a ajouté le président français, rappelant que la France se refusait en toutes circonstances à « reconnaître les actes de force ».

La position tranche avec celle adoptée lors du sommet de la francophonie à Dakar, il y a moins d’un an. François Hollande avait alors salué les transitions en cours en Tunisie et au Burkina Faso dans un discours compris comme une mise en garde à l’adresse des dirigeants tentés de se maintenir au pouvoir « en violant l’ordre constitutionnel ».

Or, en organisant un référendum sur une nouvelle Constitution, le président Sassou Nguesso se donne bel et bien les moyens de se maintenir au pouvoir. La loi fondamentale en vigueur depuis 2002 lui interdit aujourd’hui de briguer un troisième mandat et limite à 70 ans l’âge des candidats à la magistrature suprême. Le nouveau texte ferrait sauter ces verrous, alors que Denis Sassou-Nguesso, qui fêtera ses 72 ans en novembre, cumule déjà plus de trente ans à la tête du Congo." (Le Monde/ AFP 21.10.15 La France appelle au calme au Congo, en proie aux violences)

Rappelons que le dictateur Sassou Nguesso est revenu au pouvoir en 1997 armé et soutenu par l'Etat-major français, l'Elysée et Elf au prix d'une terrible guerre civile pour lequel il est mis en cause pour crimes de guerre.

Lire également :
- Le dictateur Sassou Nguesso porté au pouvoir par la République française en 1997, renforce sa garde prétorienne 

- Wikipedia Affaire des disparus du Beach

commentaires

Haut de page