Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Etats-Unis ont arrêté leurs bombardements aériens en Syrie au moment où l'Etat islamique et al-Nosra ont attaqué les routes d'approvisionnement du gouvernement syrien (Moon of Alabama)

par Moon of Alabama 31 Octobre 2015, 21:50 EI Al-Nosra Al-Quaïda USA Alep Syrie Terrorisme Collaboration Articles de Sam La Touch

Les Etats-Unis ont arrêté leurs bombardements aériens en Syrie au moment où l'Etat islamique et al-Nosra ont attaqué les routes d'approvisionnement du gouvernement syrien
Article originel : U.S. Stopped Syria Air Strikes While Nusra And IS Prepared Attack On Government Supply Route 
Moon of Alabama*

Traduction SLT

Pendant ces derniers jours, une attaque de grande envergure sur les lignes d'approvisionnement du gouvernement syrien à Alep, a été réalisée par Jabhat al-Nusra (alias Al-Qaïda en Syrie) et l'État islamique (EI) en coordination avec l'armée étatsunienne.

Au cours du mois de septembre la coalition menée par les États-Unis a effectué en moyenne 4,2 frappes aériennes sur l'EI particulièrement dans l'est de la Syrie. Alors que la moyenne était de 6,8 frappes aériennes par jour en août, le taux en octobre était environ le même que durant le mois de septembre jusqu'au jeudi 22. Ensuite, selon le US Military Times, le taux de frappe aérienne a nettement diminué :

~ 4 frappes par jour jusqu'au 20 octobre
4 frappes le mardi 21 octobre
8 le mercredi 22 octobre
1 le jeudi 22 oct
0 le vendredi 23 oct
0 le samedi 24 oct
0 le dimanche 26 oct

Les Etats-Unis ont arrêté leurs bombardements aériens en Syrie au moment où l'Etat islamique et al-Nosra ont attaqué les routes d'approvisionnement du gouvernement syrien (Moon of Alabama)

Après deux jours d'absence de frappes aériennes US dans l'est de la Syrie, l'État islamique (en violet) a attaqué le corridor d'approvisionnement du gouvernement dans l'est tandis que dans le même temps et au même point principal Jabhat al-Nusra (orange) a attaqué le couloir d'approvisionnement de l'ouest. Les attaques ont commencé avec des attentats suicides à la voiture piégée contre des postes de contrôle de l'armée syrienne, qui a soudainement du se défendre à l'avant et l'arrière.

Le samedi 24 octobre Almasdar a rapporté:

Pour la première fois en trois mois, la principale route d'approvisionnement de l'armée arabe syrienne le long de la route de Khanasser a été fermée en raison d'une obstruction par l'Etat islamique et Al-Sham ; cette situation chaotique a contraint les forces pro-gouvernementales à faire appel à des centaines de renforts du gouvernorat d'Alep pour aider à repousser l'assaut des terroristes.

Initialement, les forces armées syriennes ont réussi à repousser à la fois l'EI et le groupe syrien "Jabhat Al-Nosra" affilié à Al-Quaïda après les avoir attaqués à partir de différents axes dans le gouvernorat de Hama ; Toutefois, l'EI s'est regroupé près de la frontière du gouvernorat d'Al-Raqqa afin de lancer une autre attaque massive sur la route de Khanasser.

" Le deuxième assaut de l'EI sur les positions des forces armées syriennes a été couronné de succès, car ils ont coupé la route de Khanasser et poussé plus à l'ouest vers la ville stratégique de Ithriyah dans
l'est de Hama."

Les combattants de l'EI ont tué environ une dizaine de soldats gouvernementaux et capturé plusieurs véhicules armés (photos horribles ici).

L'armée syrienne a envoyé en renfort des militants du groupe de résistance palestinienne, Liwaa Al-Quds, pour les aider à dégager la route. Ce fut seulement un succès moyen car le mauvais temps et une tempête de sable ont empêché l'appui aérien le 25 octobre.

Le QG opérations à Damas n'était pas trop mécontente de la situation, même si la route était toujours coupée. L'idée était que les miliciens de l'EI et d'al-Nosra étaient concentrés dans une zone rurale ouverte qui aiderait à les éliminer. Les 26 et 27, les forces aériennes russes et syriennes ont porté quelque 90 attaques dans les 24 heures contre les parties de la route tenues par leur ennemi.

Ces attaques ont nettoyé les parties de la route tenues par l'EI, mais l'EI a concentré plus de forces sur une autre partie de la route plus au nord et le 27 octobre, une nouvelle attaque suicide sur un autre poste de contrôle du gouvernement a de nouveau bloqué la route. Un soutien additionnel du Hezbollah est arrivé au cours des prochains jours et la route est maintenant en partie libérée mais toujours en danger.

La route d'approvisionnement fermée conduit à des difficultés pour les près de deux millions de personnes dans les zones d'Alep tenues par le gouvernement car les prix des produits et de l'essence ont explosé.

Le QG des opérations à Damas, où la Syrie, l'Iran, la Russie et le Hezbollah coordonnent le renseignement et les opérations en Syrie soupçonne que l'attaque sur le couloir d'alimentation a été coordonnée à un niveau plus élevé que juste entre les groupes terroristes d'al-Nosra et l'État islamique (EI).

La cessation totale des attaques aériennes US sur la Syrie a permis à l'État islamique de déplacer des centaines de combattants et du matériel lourd comme des chars et des canons de son bastion dans la ville de Raqqa, à l'ouest de la Syrie. Dans le même temps Jabhat al-Nosra a apporté des centaines de combattants d'autres fronts du sud-est pour participer à l'attaque. Il est difficile de croire que ces deux attaques conjointes étaient tout simplement des coïncidences indépendantes.

* Blog d'information alternatif US

commentaires

Haut de page