Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les infrastructures de la Syrie, attaquées par la coalition américaine (Irib)

par Irib 20 Octobre 2015, 13:05 Syrie USA Bombardements Infrastructure

En Syrie, la coalition internationale anti-Daesh, dirigée par les Etats-Unis, bombardent les infrastructures du pays. Ce n’est pas la première fois que les avions de combat des pays occidentaux bombardent les centres sensibles et vitaux du pays, et infligent de lourds dégâts aux infrastructures de la Syrie. Cette fois-ci, ils ont pris pour cible la centrale d’électricité de la ville d’Alep dans le nord du pays. Cela intervient alors que le 30 septembre, la Russie a commencé, après la coordination avec Damas, ses raids aériens contre les positions des terroristes en Syrie.
Les autorités syriennes avaient déjà condamné les attaques de la coalition internationale contre les infrastructures de leur pays, attaques que les forces occidentales mènent contre les centres sensibles du pays sous le prétexte de la lutte contre le terrorisme.
Depuis 2011, les puissances occidentales dirigées par les Etats-Unis ont toujours essayé de créer une zone d’exclusion aérienne en Syrie, mais aujourd’hui, malgré l’opposition internationale, elles sont apparemment déterminées à réaliser ce projet dont le but est d’affaiblir l’armée syrienne et renverser le gouvernement de Damas.
La Russie a annoncé toujours son opposition à ce projet, et a demandé que toutes les parties respectent la souveraineté et l’intégrité territoriale de la Syrie. Moscou insiste à dire aussi que la création d’une zone d’exclusion aérienne en Syrie est contraire à la Charte des Nations unies et le droit international.
Dans le cadre de leur projet du « Grand Moyen-Orient » et pour défendre les intérêts illégitimes du régime sioniste, l’Occident envisage d’éliminer le combat antisioniste dans la région, et protéger davantage le régime de Tel-Aviv au début du XXIe siècle, en modifiant les règles du jeu du siècle passé, en faveur des sionistes.
C’est dans ce cadre que dès l’an 2000, les Etats-Unis et les autres puissances occidentales ont fomenté tant de complots contre les pays qui constituent la première ligne de la résistance antisioniste, comme le Liban et la Syrie.
A partir de septembre 2014, sous le prétexte de la lutte contre les terroristes takfiristes de Daech et du Front al-Nosra en Syrie, et sans l’autorisation de l’ONU et du gouvernement de Damas, les Etats-Unis et les forces de la coalition internationale ont entamé leurs raids aériens en Syrie. En même temps, ils continuent à former, armer et financer les miliciens rebelles qui se battent contre le gouvernement du président syrien Bachar al-Assad. Depuis le début de la crise en Syrie en 2011, plus de 250.000 Syriens ont été tués, et des millions d’autres ont été mis en errance, mais pendant tout ce temps, l’Occident a fermé les yeux sur cette catastrophe humanitaire, en espérant que cela conduirait vers le renversement du gouvernement légitime de la Syrie.

Haut de page