Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

[MAJ] Le général israélien capturé en Irak révèle la collaboration entre Israël et l'Etat islamique (Veterans Today)

par Nahed Al-Husaini 24 Octobre 2015, 17:02 Israël EI Terrorisme Collaboration Irak Shahak Arrestation

[MAJ] Le général israélien capturé en Irak révèle la collaboration entre Israël et l'Etat islamique (Veterans Today)
Mise à jour : le général israélien capturé en Irak révèle la collaboration entre Israël et l'Etat islamique
Article originel : Updated: Israeli General Captured in Iraq Confesses to Israel-Isis Coalition
Par Nahed Al-Husaini
Veterans Today

Traduction SLT

"Il existe une forte collaboration entre le Mossad et les hauts commandants militaires de l'Etat islamique (EI) .... des conseillers israéliens aident l'organisation (terroriste) en l'aidant à élaborer des plans stratégiques et militaires, et en les guidant sur le champ de bataille"

[Note de l'éditeur : la revendication d'Israël selon laquelle Shahak n'est seulement qu'un colonel nous oblige à publier au moins cette information. C'est sans doute important pour Tel Aviv que ce soit plutôt un colonel qui ait été capturé plutôt qu'un général. Cela me rappelle la bataille de Stalingrad et Hitler qui avait promu le général Paulus maréchal avec la conviction que les maréchaux ne se rendaient pas. Pour Netanyahou, il est évidemment une croyance que les généraux ne se rendent pas.

Le général Shahak a été capturé par des millitants chiites et est toujours détenu en Irak. Ses ravisseurs informent le DESI (European Organization for Security and Information), une organisation européenne de sécurité et d'information avec des liens étroits avec Veterans Today. L'article ci-dessous est basée sur les questions que nous avons soumis à ses ravisseurs ce matin. Nous avons également demandé des informations sur les conditions dans lesquelles il était détenu ..
. GD]

Le Secrétaire général du DESI (Département Européen pour la Sécurité et l'Information), l'ambassadeur Haissam Bou Said, a confirmé en exclusivité à Veterans Today que l'officier israélien, Yussi Elon Shahak, capturé par l'armée populaire irakienne a avoué pendant l'enquête que ...

"Il existe une forte collaboration entre le Mossad et les hauts commandants militaires de l'Etat islamique (EI)," affirmant également qu' "il y a des conseillers israéliens qui aident l'organisation (terroriste) en élaborant des plans stratégiques et militaires, et en les guidant sur le champ de bataille."

L'organisation terroriste a également des consultants militaires originaires d'Arabie Saoudite, du Qatar, des Émirats arabes unis et de la Jordanie. L'Arabie Saoudite a jusqu'ici fourni l'EI avec 30.000 véhicules, tandis que la Jordanie en a livré 4500. Le Qatar et les Émirats Arabes Unis ont fourni des fonds pour couvrir les dépenses globales de l'EI.

Les avions appartenant aux pays précités atterrissent régulièrement sur l'aéroport de Mosel, transportent de l'aide militaire et des combattants, en particulier via les frontières jordaniennes.

Le Parlement et le DESI confirment aussi la mort du chef de l'EI, Abu Baker al Baghdadi, qui a reçu deux balles: une dans la tête et l'autre à l'épaule dans un échange de tirs. Deux de ses principaux collaborateurs ont été tués aussi. On pense que la CIA et le Mossad sont derrière sa mort alors qu'il devenait encombrant.

En outre, huit hauts commandants de l'EI ont été tués à "Haith" dans un raid aérien irakien après deux semaines de surveillance par les services de renseignement irak
iens.

Le rapport a conclu qu'un groupe terroriste de l'EI récemment arrêté à Moscou est venu de Syrie et d'Irak à travers l'Ukraine. Les auteurs avaient l'intention de mener des opérations de sabotage dans les chemins de fer et les stations de bus. Les terroristes sont de Tchétchénie, du Caucase, d'Irak, de Syrie et de nationalité saoudienne.

L'Ukraine est devenue un foyer des activités terroristes en collaboration avec les ennemis jurés de Poutine qui veulent briser la Russie pour se venger de son intervention militaire en Syrie.

Haut de page