Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ouattara verrouille sa réélection en Côte d'Ivoire (MdP)

par Fanny Pigeaud 24 Octobre 2015, 12:21 Côte d'Ivoire Elections Ouattara

Ouattara verrouille sa réélection en Côte d'Ivoire (MdP)
Ouattara verrouille sa réélection en Côte d'Ivoire
Par Fanny Pigeaud
Mediapart

Ce dimanche est jour de présidentielle en Côte d’Ivoire. La précédente, en 2010, avait opposé au second tour Laurent Gbagbo à Alassane Ouattara et débouché sur une crise militaro-politique sans précédent. Le contexte est aujourd’hui différent mais les tensions sont toujours fortes et le scrutin est sujet à caution.

« Notre bilan est largement positif, inattaquable », a prévenu Ouattara, 73 ans et candidat à sa succession pour le compte du Rassemblement des Houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP), la coalition au pouvoir. Le président sortant compte visiblement être réélu et ce, dès le premier tour, comme le suggère l'un de ses slogans de campagne : « Un coup, K.-O. ! » Il lui faut une victoire incontestable pour faire oublier le scrutin de 2010. Cette année-là, l'élection a été entachée de nombreuses irrégularités, cachées ou minimisées par les Occidentaux qui le soutenaient. Ouattara n'a dû son installation au pouvoir qu'au forcing de son ami Nicolas Sarkozy et à l'intervention de l'armée française.

Aujourd'hui, Ouattara est fort de plusieurs atouts. Comme en 2010, il a l'appui de Paris. Depuis 2011, il a fait ce que la France attendait de lui : des entreprises françaises, dont Bolloré et Bouygues, ont remporté des marchés importants ; la base de l'armée française implantée à Abidjan, que Gbagbo voulait voir supprimée, a été renforcée ; il a défendu quand il le fallait le franc CFA, etc. Pour gagner, Ouattara peut également compter sur une stratégie de communication bien huilée et des moyens financiers sans commune mesure avec ceux de ses sept concurrents, dont aucun ne bénéficie du soutien total d'un parti politique de poids...

Lire la suite

Haut de page