Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Syrie : comment Poutine a neutralisé Mohamad Ben Salman?! (Sahar)

par Sahar 29 Octobre 2015, 18:35 Russie Arabie Saoudite Syrie Conflit

Selon un responsable libanais en visite à Téhéran et cité par le journal AsSafir, "la seule cellule d'opérations anti terroriste en Syrie appartient à l'Iran"

"l'accord nucléaire avec les iraniens est bel et bien sur le point de s' appliquer et L'Iran est devenu la qibla des investisseurs et l'avenir sera encore plus prometteur pour les iraniens . La région est en pleine métamorphose . La géographie takfirie se réduit de jour en jour , les russes avancent , les Americains sont au mieux suspicieux au pire craintifs. Les régimes arabes du golfe Persique se trouvent eux aussi dans un état de confusion . Ils ont tout en faux depuis qu'Assad s' est renforcé dans sa position de président et que Moscou a lâché lesarabes. Il semblerait que la seule cellule d'opération digne de ce nom en Syrie appartient aux iraniens . La Russie est superactive. Une décision d'une extrême importance semble avoir été prise. La présence militaire iranienne en Syrie est trop sensible Tout comme celle de ll'Iran. Les russes sont prêts à passer à l'acte aussi bien sur terre que par air. Leur flotte de la Caspienne se trouve actuellement en Méditerranée, au large de la Syrie et ils n'ont plus besoin de personne pour passer à l'action. Moscou et Téhéran veulent une solution fulgurante de la crise solution basée sur le maintien de l'intégrité territoriale syrienne. Les coordination s irano russe ont désarmé la Turquie et les régimes arabes qui n'ont plus aucun rôle à jouer en Syrie. le journal, citant toujours ce responsable ajoute : " pour l'Iran, la resistance libanaise et le Liban est la priorité des priorités. Le Liban est aussi important que la Syrie sinon davantage. L'Iran attache une importance tout particulière à l'axe quadripartie qui s'étend du Liban à la Syrie en passant par l'Irak et l'Iran. La victoire en Syrie est nécessaire mais pour être complète cette victoire devra être précédée par celle en Irak. sans un Irak expurgé de la présence des terroristes, il resterait une bombe à retardement sur les frontières iraniennes. l'inquiétude la plus grande aura été celle qu'aspire l'influence grandissante de l'Iran, du Hezbollah et de la Russie en Syrie. Il semblerait que le monde n'est pas au bout de ses surprises en Syrie : "le tsunami des sukhoi russes" "le rééquilibrage des rapports de forces militaires en faveur de l'armée syrienne" " le retour de la confiance en soi au sein de l'armée syrienne" "la visite de Assad en Russie" . En effet les plans visant à renverser le regime Assad se succédaient il y a peu. Le plus dangereux de ces plan a été celui visant àlprovoquer la chute de Damas tout piègeant les forces terrestres syriennes et celles du hezbollah dans des combats sans fin dans la banlieue d'Alep. Or la conversation téléphonique de l'un des commandants des "rebelles syriens" qui avait reconnu avoir reçu des missiles us Taw a fait révéler ce plan. mais comment ces missiles etaient tombés entre les mains des rebelles? Le rôle de Riyad était evident. L'Arabie avait de la sorte lancé un casus belli à la Russie. après l'échec de la visite du ministre saoudien de la défense en Russie , Riyad a décidé d'entrer en guerre contre la Russie. Mohamad Ben Salman aurait en effet repoussé l'offre de Poutine pendant cette visite: poutine aurait affirmé à Ben Salman pouvoir convaincre ses amis iraniens de préserver les intérêts saoudiens au Yémen en échange d'un retrait de Riyad de la Syrie. Riyad a rejeté cette offre passant aussitôt à l'offensive mediatique anti russe . Le Qatar et la Turquie ont rallié la cause saoudienne mais les Emirats ont choisi d'éviter toute confrontation contre la Russie. mais quel plan les saoudiens avaient-ils pour mettre au pas la Russie? Selon Al Akhbar, juste apres l'intervention russe tous les yeux s' etaient tournés vers le centre et le nord de laSyrie . Riyad et Amman se préparaient via leur cellule d'opérations de Mouk à lancer une offensive eclaire contre le sud syrien, a Daraa et a Quneitara et a faire tomber Damas. Il fallait dans le même temps faire entrer le pantin saoudien Zahran Allouch, chef de Jaysh al islam sur la scène ریاض de combats. les russes ont fait correspondre leurs renseignements avec ceux du Hezbollah. Ce fut a ce moment là que les chasseurs russes ont déviée leur itinéraire vers le sud en bombardant le centcom des terroristes. Jaysh al islam a a joubar et a Ghouta-est ... le plan a échoué perdu lamentablement....

Haut de page