Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Beyrouth, l'EI a tué 43 personnes, et le monde n'en a cure (Express.be)

par Express.be 17 Novembre 2015, 17:45 EI Attentat Beyrouth Liban Indifference

Le réseau social Facebook a permis à ses utilisateurs d’afficher leur soutien à la France en un seul clic qui leur permet de superposer le drapeau français sur la photo de leur profil. Mais il n’a pas offert ce service pour le Liban jeudi, alors que 43 civils ont été tués dans un double attentat suicide revendiqué par l'État islamique.

Vendredi, Facebook a aussi activé Safety Check, une fonction qui est normalement réservée aux situations de catastrophe naturelle et qui permet aux utilisateurs d’avertir leurs proches qu'ils sont sains et saufs. Là encore, cette fonction n’avait pas été activée pour les habitants de Beyrouth.

"Quand mes compatriotes sont morts, aucun pays n’a éprouvé le besoin de hisser les couleurs de leur drapeau sur ses monuments", déplore Elie Fares, un médecin libanais, sur son blog. “Quand mes compatriotes sont morts, ils n’ont pas mis le monde en deuil. Leur mort n’a rien représenté d’autre qu’un détail peu intéressant dans le cycle des nouvelles internationales, quelque chose qui se produit régulièrement dans ces régions du monde”.

Beaucoup de commentateurs libanais sont parvenus à la conclusion que les vies des Arabes avaient moins de valeur. Ou bien que leur pays - relativement calme malgré la guerre dans son pays voisin - est perçu comme un endroit où les carnages sont devenus la norme, un coin indifférencié d'une région désespérée”.

* Site d'information généraliste belge

Haut de page