Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Anonymous découvre un portefeuille électronique de l'EI de 3 M USD (Sputniknews)

par Sputniknews 22 Novembre 2015, 08:10 EI Bitcoins Financement Anonymous Syrie Terrorisme

Le groupe de hackers Anonymous tient parfaitement ses promesses. Suite aux attentats de Paris, les hackivistes ont déclaré une "guerre sans merci" à l'Etat islamique (EI). Bien que tournés en ridicule par des gens affirmant qu'il s'agit de sang réel qui coule, ils sont vite passés à l'action.

Ayant annoncé avoir piraté plus de 5.000 comptes de propagande liés à l'État islamique sur Twitter, ils déclarent maintenant avoir découvert un portefeuille électronique de l'EI de 3 millions de dollars en bitcoins, un système de paiement sur Internet.

"L'Etat islamique utilise de la crypto-monnaie pour financer ses opérations en cours et nous avons réussi à découvrir plusieurs adresses Bitcoin utilisées par ce dernier", ont déclaré les Anonymous dans un commentaire pour NewsBTC.

L'une des plus importantes fonctions d'une monnaie cryptographique est qu'elle ne peut pas être censurée à la demande d'un tiers. On ne sait jamais ce qui sera ensuite à l'ordre du jour. Les activistes pour les droits des animaux, les défenseurs de l'environnement ou d'autres groupes dont les comptes peuvent être bloqués optent tous pour le Bitcoin, car il s'agit d'un service libre. Alors, le Bitcoin encourage à la fois des objectifs objectivement honorables mais aussi malfaisants, comme ceux de l'EI. C'est pourquoi c'est l'un des leviers numériques utilisés par l'EI pour aider "leurs amis" en Syrie, en Irak, au Liban et partout dans le monde.

Pourtant, l'espoir n'est pas perdu. Le groupe hacktiviste Anonymous assure qu'il a réussi à bloquer la plupart de comptes de l'EI en Bitcoin qui se cachaient sur un type de bases de données, appelé "deep Web".

Plus tôt, les hacktivistes s'étaient fixés pour mission d'anéantir la propagande terroriste ainsi que les réseaux de recrutement de l'EI sur Internet. Dans une vidéo publiée sur YouTube, un porte-parole de l'organisation virtuelle s'était engagé à "lancer la plus grande opération de tous les temps" contre l'EI.

Haut de page