Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Des armes « made in France » entre les mains de Boko Haram Afrik (365)

par Afrik 365 16 Novembre 2015, 13:24 Boko Haram Armes France Terrorisme Islamisme Françafrique

Tandis que les affrontements meurtriers se poursuivent dans la région du lac Tchad entre Boko Haram et les forces armées nigériennes et tchadiennes (RFI), le Tchad révèle que près de 40% des armes saisies par son armée aux combattants de Boko Haram sont de fabrication française (KOACI).

Cela ne signifie pas, a tenu à préciser le ministre tchadien de la Communication, Hassan Sylla Ben Bakari, que le Tchad accuse la France de fournir des armes aux islamistes, mais qu'il demande à Paris de mieux contrôler les circuits de vente du matériel militaire. Encore faudrait-il qu'un tel contrôle soit possible, la dispersion de l'énorme stock d'armes libyen ayant largement alimenté tous les groupes islamiques en Afrique.

Et les 60% d'armes restants ?

Quant aux 60% d'armes restant, ils sont probablement d'origine russe ou américaine. Le ministre camerounais de la Communication a rappelé pour sa part « qu'aucun pays africain ne fabrique des armes. Tous les pays africains achètent des armes auprès des pays comme la France, la Russie, les États-Unis ».

Coïncidence : ce même lundi 20 juillet, Barack Obama recevait à la Maison Blanche son homologue nigérian, Muhammadu Buhari, pour l'assurer de la coopération américaine pour « vaincre les extrémistes de Boko Haram » (Le Figaro) et reprendre les livraisons des armes interrompues « en raison des exactions de l'armée régulière » (Les Échos) ; le même jour, au Cameroun, le général de brigade Donald Bolduc, chef US du commandement spécial des opérations Afrique, s'entretenait avec le président camerounais Paul Biya à propos du renforcement du partenariat stratégique pour lutter contre Boko Haram, notamment pour déminer les engins explosifs (KOACI). Un engrenage qui explique la sévère condamnation des marchands d'armes par le pape François (Aleteia).

Haut de page