Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

FRANCE. Françafrique, FrançOrient : chronique d’une mort certaine (Mamafrika)

par L.D.K 7 Novembre 2015, 13:16 France Françafrique FrançOrient Syrie Côte d'Ivoire Libye Sarkozy François Hollande Chaos

La Syrie transmutée en souffre-douleur. Par une France trop obnubilée par la couleur politique du gouvernement en toute légitimité élu par la majorité des Syriens et plébiscité. Mais il est ici question de jeu d’influences : on voit mal que la Russie y prenne de l’importance, ou qu’Israël ne puisse plus se comporter dans la région en seul maître. Alors on préfère y semer le chaos permanent puis crier au loup alors que la bête vient d’Occident. On arme les rebelles et on tue les Syriens. On parle d’opposition alors qu’il n’en est rien !

Si les Etats-Unis ne sont guère crédibles pour n’avoir gagné aucune guerre visible, sur tous champs de batailles ouverts, la France est très loin d’être un modèle pertinent. Après le coup de vice et le désordre que l’incontinent Sarkozy a semés en Libye, désordre dont les répercussions ont plongé le Mali dans une terreur à répétitions, après l’instabilité géostratégiquement maintenue en Centrafrique où la transition s’allonge vers l’inconnu, après le Burkina Faso dont le peuple lutte encore âprement pour éviter le chaos face aux prédations diverses et variées, après la Côte d’Ivoire, les Congo, le Rwanda, la Guinée, le Biafra au Nigéria, le Cameroun, l’Algérie, Dien Bien Phu, pour ne mentionner que l’infime partie de la partie visible de l’iceberg, je ne suis pas sûr, si la France assumait son histoire, qu’elle serait fière du désastre qu’elle continue par pure arrogance, par cupidité et surtout par peur de cultiver sur la terre.

Peur ? La France ? Oui peur de finir comme les anciens systèmes coloniaux portugais et espagnol, systèmes inhumains qui ont fini par mourir de leur belle mort, oubliés, un Portugal et une Espagne dorénavant comptés parmi les nations les plus pauvres et les plus poisseux d’Europe ! Mais comment la France pourrait échapper à son destin que cette marche fatale a scellé, cette fin de marche dont les signes se révèlent d’ores et déjà évidents ?

C’est inéluctable. Il est dans l’ordre des choses que l’abject système colonial français trépasse à l’instar de ses faux-pairs qui ont péri, après l’impasse, suite à une longue agonie. Les temps ont changé. L’évolution technique et technologique impose de nouveaux modes de vie. Aussi, par exemple, l’Afrique échappe à la mainmise au fur et à mesure et au grand dam de tous ceux qui cherchent encore à la maintenir dans la léthargie.

C’est certainement la raison de cette panique par anticipation, l’explication de cette violence incontrôlée, de cette brutale précipitation, multipliant de fait les erreurs et les fautes en relais qui finiront par avoir raison du règne colonial français ! Par avance, Françafrique et Françorient, recevez mes insincères condoléances : que la mort vous prenne jusqu’à vos mémoires !

* Site et chaîne d'information alternatif français sur l'Afrique

commentaires

Haut de page