Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bamako. Assaut des forces spéciales française et US. Fin de la prise d'otages, deux assaillants tués, il y aurait au moins 27 morts. Al-Quaïda au Maghreb revendique l'attaque.

par SLT 20 Novembre 2015, 21:17 Bamako Attentat Mali Prise d'otages Hôtel Radisson Articles de Sam La Touch

  • 21h31 L'ambassadeur US au Mali Paul Folmsbee, se trouvait dans l'hôtel Radisson de Bamako au moment de l'attaque et a été sauvé, selon le départment d'Etat cité par RIA Novosti. Environ 10 Etatsuniens de la mission diplomatique étaient dans le bâtiment, selon les mêmes sources.

  • 21h30 Au moins 3 assaillants tués et 27 tués parmi les victimes (AFP)
    Le groupe jihadiste Al-Mourabitoune a revendiqué la prise d'otages qui a fait au moins 27 morts vendredi dans l'hôtel Radisson à Bamako, selon un document sonore diffusé en soirée par la chaîne qatarie Al-Jazeera. "Nous les Mourabitoune, avec la participation de nos frères (...) d'Al-Qaïda au Maghreb islamique, revendiquons l'opération de prise d'otages à l'hôtel Radisson", indique la voix d'un homme dans ce bref extrait diffusé par la chaîne basée à Doha.

  • 20h40 Le terroriste algérien Mokhtar Belmokhtar, chef du groupe djihadiste Al-Mourabitoune est «sans doute à l'origine de l'attaque» contre l'hôtel Radisson de Bamako, selon le ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian.

20h30 De sources militaires maliennes, il y aurait eu au moins 27 morts dans la prise d'otages.

19h17 AFP évoque un bilan d'au moins 22 morts, aucun Français parmi les victimes.

18h20 Selon RT citant des casques bleus, il y aurait au moins 27 morts

18h15 Selon les forces de sécurité malienne, 22 morts auraient été dénombrées

18h des assaillants seraient toujours retranchés dans l'hôtel selon Reuters

17h55 Il y a bien eu des commandos US accompagnant les forces spéciales françaises lors de l'assaut selon Debkafile

17h50 Trois soldats français auraient été grièvement blessés lors de l'assaut selon BFM TV.

Au moins 18 personnes ont été tuées dans l’hôtel Radisson, connu pour accueillir une clientèle étrangère et situé au centre de la capitale malienne Bamako selon l'AFP.

- Un assaut a été mené par les forces spéciales françaises et étatsuniennes. Les assaillants ont pris en otage 170 personnes. Clients et employés ont été libérés.

- Deux groupes affiliés à Al-Quaïda ont revendiqué les attentats.

  • 17:46

Prise d'otages à Bamako.

La prise d'otages est terminée, affirme une source militaire malienne.

  • 17:45 Deux groupes affiliés à Al-Qaeda revendiquent l'attaque

Prise d'otages à Bamako.

Al-Qaeda au Maghreb islamique (Aqmi) et Al-Mourabitoune, un groupe lié à Al-Qaeda, ont revendiqué l'attaque contre l'hôtel Radisson selon le journal mauritanien Al-Akhbar. Une revendication d'Al-Mourabitoune a également été diffusée sur Twitter. Créé par le jihadiste Mokhtar Belmokhtar, ce groupe avait attaqué en mars le restaurant La Terrasse, à Bamako. Cinq personnes, dont un Français, avaient été tuées.

17:07 Le Belge tué à Bamako identifié

Le Belge tué dans la prise d'otages de l'hôtel Radisson s'appelait Geoffrey Dieudonné et était âgé d'une quarantaine d'années. C'était un haut fonctionnaire au parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles «en mission à Bamako dans le cadre d'une convention de collaboration avec la francophonie parlementaire pour une durée de trois jours, indique son employeur. Il donnait avec d'autres collègues étrangers un séminaire de formation à l'attention des fonctionnaires parlementaires maliens.» Les circonstances précises de sa mort ne sont pas encore connues.

  • 16h42

    D'après un ministre malien, les assaillants n'auraient plus d'otages et seraient actuellement retranchés dans un coin de l'hôtel.

  • 16h41

    Un haut fonctionnaire belge en mission à Bamako aurait trouvé la mort dans l'attaque de l'hôtel. Selon le journal Le Soir, l'annonce aurait été faite lors d'une séance du parlement de Bruxelles. Il s’agirait d'un fonctionnaire du parlement de la Communauté française âgé de 39 ans.

16:35 «Dix-huit corps ont été retrouvés» dans l'hôtel Radisson de Bamako, indique à l'AFP une source de sécurité étrangère. Un Belge fait partie des victimes. Les assaillants n'ont plus d'otages, précise par ailleurs le gouvernement malien.

12h15 : Il y aurait au moins trois morts selon BFM TV

11h49 il y aurait deux terroristes selon BFM TV qui prendraient en otage plus d'une centaine de personnes. Des personnes auraient été libérés par les forces spéciales.
11h30: Assaut en cours des forces spéciales françaises

11h11: Les terroristes ont libéré des otages capables de réciter des versets du Coran.

11h10: Aliko Dangoté, l'homme le plus irche du Niger et d'Afrique, se trouverait dans l'hôtel

11h08: Des Etatsuniens et des Chinois et des turcs présents dans l'hôtel.

11h02: Les terroristes se trouves aux étages des expatriés.

11h00: des employés d'Airf France et de Thalès sont dans l'hôtel.

10h55: Des terroristes ont crié "Allahu akbar"

10h44: 9 morts. Présence d'otages sont Français et Belges

10h34: Il y aurait en fait non loin de 10 terroristes (source sécurité)

10h
Les forces de sécurité maliennes déployées autour de l'hôtel Radisson de Bamako où une prise d'otages était en cours vendredi ont évacué "une dizaine de personnes" de l'établissement, a indiqué à l'AFP le porte-parole du ministère de la Sécurité.

"Les forces spéciales ont pu libérer une dizaine de personnes", a déclaré le porte-parole alors qu'un journaliste de l'AFP a vu trois personnes, dont deux femmes, qui ont déclaré avoir vu dans l'hôtel le corps d'un homme à la peau claire gisant au sol.

-------

09h03
Selon l'AFP, il y aurait 170 personnes détenues en otage dans l'hôtel:
Une "prise d'otages" est en cours à l'hôtel Radisson de Bamako au Mali où une fusillade a été rapportée, avec "140 clients et 30 employés" retenus par deux assaillants, a annoncé vendredi le groupe hôtelier Rezidor. "Le groupe hôtelier Rezidor, qui gère l'hôtel Radisson Blu de Bamako au Mali est au courant qu'une prise d'otage est en cours sur le site aujourd'hui", a indiqué le groupe dans un communiqué. "Selon nos informations, deux personnes retiennent 140 clients et 30 employés".

9h
Selon JAI, la fusillade aurait fait des victimes parmi les gardiens, les employés et les clients de l'hôtel, indique Jeune Afrique citant les renseignements maliens. Les assaillants seraient arrivés dans des véhicules portant des plaques diplomatiques, rapporte RFI.

Haut de page