Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'étrange SMS reçu par A.Lazez inculpé pour les attentats de Paris

par Dernière Heure 25 Novembre 2015, 09:04 Attentat Paris SMS Lazez 13 novembre Enquête

Selon nos informations, le juge d’instruction Mme Isabelle Panou en charge à Bruxelles du volet belge des attentats de Paris, a placé sous mandat d'arrêt, vendredi, A.Lazez, 39 ans, domicilié à Jette, de nationalité marocaine. Pas déterminant dans la traque à l'ennemi public numéro 1, Salah Abdeslam.

A.Lazez. est soupçonné par le parquet fédéral d’avoir apporté de l’aide à Salah Abdeslam, à Bruxelles, après les attentats du vendredi 13. En lien avec l’arrestation, un véhicule de marque Citroën a été saisi en région bruxelloise et est actuellement examiné par la police scientifique. Selon les premiers résultats, du sang a été trouvé ainsi qu’une arme. Pour autant, A.Lazez. nie avoir vu Salah depuis samedi dernier. Il est placé sous mandat d’arrêt et inculpé de 130 assassinats terroristes comme auteur ou co-auteur, participation à l’activité d’une organisation terroriste et port d’arme prohibé. Avocat habitué des dossiers de terrorisme (cette filière que nous avions baptisée “filière-poussette”), le pénaliste Sokol Vljahen a pu être contacté vendredi soir. Me Vljahen s’est refusé à tout commentaire.

Parmi les éléments d’enquête figure un message inquiétant reçu sur le GSM de A.Lazez. alors que celui-ci se trouvait dans les locaux de la police judiciaire fédérale.

A.Lazez a été dénoncé. C’est une information reçue mercredi qui a mis la police sur la piste de A.Lazez comme étant celui qui a aidé Salah à Bruxelles. La source apportait des précisions sur le véhicule utilisé - une Citroën - et l’implication de A.L. dans la problématique syrienne : un frère d’A.Lazez a rejoint la Syrie. Les deux précisions ont été vérifiées, elles sont correctes.

A.Lazez a été interpellé à Laeken au volant du véhicule. Les policiers ont trouvé une arme chargée - il ne s’agit toutefois pas d’une Kalachnikov, mais d’une arme de poing - et du sang. D’où provient le sang ? C’est ce que les analyses en cours doivent établir. Le suspect ne présente pas de blessure apparente.

Enfin le message reçu jeudi ou vendredi sur le gsm de A.Lazez, alors qu’il était en audition, dit ceci : “Le Juif n’est pas là”. Comment faut-il interpréter ? Là encore, A.Lazez ne donne aucune explication.

La juge d’instruction considère ces éléments comme suffisants pour impliquer A.Lazez dans les attentats de Paris, du moins dans le soutien logistique et de l’aide apportée à Salah Abdeslam. Le Marocain de Jette est inculpé de 130 assassinats terroristes.

Malgré notre insistance, Me Sokol Vljahen se refusait sèchement encore en fin de soirée à apporter le moindre complément d’information. Selon nos archives, A.Lazez est connu de la justice, mais pas en lien avec des dossiers de terrorisme.

Enfin, il est le troisième suspect arrêté à Bruxelles pour les attentats de Paris, après Hamza Attou et Mohamed Amri, les chauffeurs en aveux d'avoir ramené Salah de Paris à Bruxelles la nuit de vendredi à samedi passés et l'avoir déposé soit dusant au Heysel. Incarcérés en haute sécurité à la prison de Bruges, Attou et Amri ont vu leurs mandats d’arrêts confirmés ce vendredi et prolongés d’un mois, sans élément nouveau spectaculaire dans le dossier cependant.

Haut de page