Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Selon Debkafile, le déploiement des missiles S-400 a transformé l'espace aérien syrien en zone d'exclusion aérienne sous contrôle russe empêchant les bombardements US

par Debkafile 29 Novembre 2015, 16:35 S-400 Syrie Russie USA Turquie Zone d'exclusion aerienne Israël Bombardements Articles de Sam La Touch

Selon Debkafile, le déploiement des missiles S-400 a transformé l'espace aérien syrien en zone d'exclusion aérienne sous contrôle russe empêchant les bombardements US

Le déploiement des missiles anti-aériens russes S-400 très avancés sur la base de Khmeimin, enclave militaire de la Russie en Syrie près de Lattaquié, combiné avec le brouillage électronique russe et d'autres équipements de guerre électronique, ont effectivement transformé la plupart de l'espace aérien syrien en une zone d'exclusion aérienne sous contrôle russe.


Moscou a déployé des missiles mercredi dernier, 25 novembre, le lendemain qu'un Su-24 russe ait été abattu par l'aviation turque. Depuis lors, les Etats-Unis et la Turquie ont suspendu leurs frappes aériennes sur la Syrie, y compris les bombardements contre l'État islamique (EI). Les attaques contre l'EI en Irak continuent sans interruption. La Turquie est désormais particulièrement prudente à envoyer ses avions de chasse près de la frontière syrienne.
Les États-Unis et la Turquie doivent évidemment se méfier de risquer que leurs avions soient abattus par les missiles S-400, aussi longtemps que les tensions russo-turques seront fortes à propos de l'incident du Su-24.

Vendredi, un porte-parole de la coalition sous commandement US a nié que l'absence de frappes aériennes contre l'EI ait quelque chose à voir avec le déploiement des S-400 en Syrie. Il a déclaré "La fluctuation ou l'absence de bombardements en Syrie reflète le flux et le reflux de la bataille."
Cependant, des sources militaires de Debkafile confirment que ni les Etats-Unis, ni la Turquie ou ni Israël ont une expérience réelle en ce qui concerne la confrontation avec les missiles S-400 russes, qui utilisent des variantes de missiles multiples pour abattre les avions furtifs, les drones, les missiles de croisière et les missiles balistiques stratégiques. Sa plage de fonctionnement pour cibles aérodynamiques est d'environ 250 km et pour les cibles balistiques 60 km. Le S-400 peut engager jusqu'à 36 cibles simultanément...

Source :
- Debkafile Russian S-400 missiles turn most of Syria into no-fly zone, halt US air strikes

Haut de page