Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Selon un analyste, les attaques terroristes de Paris pourraient avoir été une opération sous "fausse bannière" (Press TV)

par Press TV 14 Novembre 2015, 11:14 Attentat Terrorisme Paris 13 novembre False flag USA Syrie Edward Corrigan Articles de Sam La Touch

Selon un analyste, les attaques terroristes de Paris pourraient avoir été une opération sous "fausse bannière" (Press TV)
Selon un analyste, les attaques terroristes de Paris pourraient avoir été une opération sous "fausse bannière"
Article originel : Paris attack maybe false flag operation: Analyst
Press TV*

Traduction SLT

Les attentats à Paris, en France, pourraient être une opération sous fausse bannière ("false flag") de sorte que les États-Unis et ses alliés pourraient intensifier la campagne de bombardement contre la Syrie, a déclaré un commentateur politique.

Un témoin a raconté à l'Associated Press que les tireurs ont crié "Allahu Akbar" (Dieu est le plus grand) en arabe quand ils ont massacré des dizaines de spectateurs assistant à un concert dans la capitale française.

"Ce n'est pas parce que quelqu'un arrive et dit Allahu Akbar que cela signifie qu'il est musulman, cela peut aussi signifier que c'est une attaque sous fausse bannière", a déclaré Edward Corrigan à Press TV ce samedi.

Les Etats-Unis et la France pourraient blâmer le gouvernement syrien pour l'attaque et commencer à bombarder la Syrie indistinctement, a déclaré Corrigan.

"Vous allez assister à des destructions massives des infrastructures; vous allez assister à un grand nombre de civils tués, vous allez voir une réaction massive et disproportionnée comme nous l'avons vu avec le 11/9, ce qui bien sûr avait donné aux Etatsunis l'impulsion d'envahir et d'attaquer l'Irak, et de tuer plus d'un million d'Irakiens" a-t-il ajouté.

"Bien sûr, l'Irak n'avait rien à voir avec le 11/9, mais bien sûr, cela s'est perdu dans la fumée et la brume."

Plus de 150 personnes ont été tuées dans plusieurs attaques coordonnées vendredi dans l'un des assauts les plus meurtriers qui a frappé la capitale française depuis la Seconde Guerre mondiale.

Le président étatsunien Barack Obama a condamné les attaques terroristes «scandaleuses» à Paris, et a promis qu'il était prêt à fournir toute l'aide nécessaire pour le gouvernement et le peuple français.

Obama a également appelé le président français François Hollande vendredi soir. "Les deux dirigeants se sont engagés à travailler ensemble, et avec les nations à travers le monde, pour vaincre le fléau du terrorisme", a déclaré la Maison Blanche dans un communiqué.

Les attaques terroristes sont survenues quelques heures seulement après une interview diffusée dans lequel Obama a vanté les récents succès contre le groupe terroriste de l'Etat islamique (EI). "Je ne pense pas qu'ils gagneront de la force", a déclaré Obama dans l'émission "Good Morning America" d'ABC News ajoutant "Nous les avons contenus."

La Police dans les grandes villes des États-Unis a renforcé la sécurité à la suite des attentats de Paris. Des officiels à New York, Chicago, Philadelphie ont déclaré qu'il n'y avait pas d'information indiquant des menaces, mais qu'ils prenaient des précautions de sécurité.

* Site d'information alternatif iranien

commentaires

Haut de page