Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Anonymous à RT : CloudFlare de la Silicon Valley protège les sites de Daesh contre de l’argent (RT)

par Russia Today 4 Décembre 2015, 22:18 Silicon Valley CloudFlare USA EI Terrorisme Collaboration

Le collectif de hackers Anonymous a accusé une entreprise de la Silicon Valley appelée CloudfFlare d’avoir aidé Daesh à renforcer sa sécurité en ligne. Dans une interview à RT, les activistes ont expliqué en quoi son rôle est important.

Le groupe terroriste utilise largement les réseaux sociaux pour insuffler sa propagande et recruter de nouveaux membres. Pour se protéger, il fait appel à Cloudflare, qui permet aux sites liés à Daesh d’éviter les cybers attaques.

Juste après l’avoir découvert, les hacktivistes ont publié un tweet demandant à l’entreprise de supprimer la protection des sites incriminés, menaçant qu’ils le feront eux-mêmes si CloudFlare refuse.

La chaîne RT a discuté de cet incident avec un des activistes du groupe sous couvert d’anonymat. Selon lui, CloudFlare aide le groupe terroriste puisqu’il fournit de la diffusion de contenu et des serveurs de nom de domaine aux sites de Daesh.

«De cette façon, ils sont protégés des attaques par déni de service, ce qui nous empêche de faire notre travail», a expliqué le cyber activiste.

Tout ça pour de l'argent ?

Face à ces accusations, le PDG et fondateur de CloudFlare Matthew Prince a dénoncé les allégations en les qualifiant d’«analyse fauteuil» dans son interview à Register. «J’imagine que c’est une analyse de salon faite par les enfants, il est difficile de prendre cela au sérieux», a-t-il noté.

L’entrepreneur a aussi ajouté ne pas avoir d’intérêt particulier à aider Daesh. «Et même si nous hébergions des sites appartenant à l'État Islamique, ils ne nous seraient d'aucune utilité».

Cependant, l’activiste d’Anonymous parait certain que l’entreprise reçoit des incitations financières dans le cadre de la maintenance des sites liés à Daesh. «Ils doivent le faire pour de l’argent parce que s’ils voulaient vraiment se débarrasser de Daesh, ils les retireraient de leurs serveurs», a précisé le membre du groupe.

A la question de savoir quels sont les projets d’Anonymous, l’hacktiviste a fait savoir que tout sera fait pour supprimer l’Etat islamique d’Internet.

La cyber-attaque d’Anonymous visant le groupe terroriste se poursuit déjà depuis presqu’un an. Pendant ce temps, le groupe a réussi à démanteler plus de 150 sites liés à Daesh et neutraliser des milliers de comptes Twitter. Le groupe a aussi révélé presque 6 000 vidéos de propagande.

Le mois dernier, suite à une vague d’attentats qui a secoué la planète, les hackers anonymes ont déclaré la guerre aux djihadistes dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux.

commentaires

Haut de page