Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Israël formé en secret pour faire face au système balistique russe (Irib)

par irib 4 Décembre 2015, 21:43 Israël Syrie Russie S-400

Le régime sioniste a passé, en secret, des formations et entraînements nécessaires, pour confronter et battre le système de défense balistique russe, qui s’est déployé au Moyen-Orient, ont annoncé des sources diplomatiques et militaires. Il est vrai que le déploiement de ces systèmes de défense antibalistique russe en Iran et en Syrie a limité, considérablement, la capacité du régime sioniste à attaquer ces deux pays ; ce qui a conduit ce régime à se former en secret en Grèce, à exercer les méthodes lui permettant de contrer ces systèmes de défense balistique. A noter que la Russie a vendu, il y a 18 ans, un système antibalistique S-300 à Chypre ; ce système a été pourtant déployé sur une des îles de la Grèce et a été utilisé lors d’une manœuvre militaire conjointe israélo-grecque. Cela a en fait permis aux chasseurs israéliens d’apprendre à travailler avec ce système et collecter d’importants renseignements sur son activité. Une source militaire a indiqué que la Grèce l’a fait à la demande des Etats-Unis et qu’il n’est pas encore défini si Israël a mis des informations et renseignements importants et sensibles sur les systèmes balistiques russes à la disposition de ses alliés ou non…
Une autre source militaire bien informée a dit pour sa part qu’une partie de cet exercice militaire consistait à l'assaut des chasseurs israéliens contre les systèmes de défense balistique de la Grèce dont le système S300. Les armées israélienne et grecque ne se sont pas encore exprimées sur l’affaire. Un responsable au ministère grec de la Défense a expliqué, au sujet de l’utilisation de ce système de défense balistique au cours de l’exercice militaire avec Israël, que le système S300 n’est pas, dans les conditions actuelles, actif. Selon la politique générale d’Athènes, aucun pays n’a l’autorisation de tester les systèmes de défense balistique dont dispose la Grèce.
Le régime sioniste a déjà annoncé son inquiétude quant à la livraison des S300 russes à l’Iran tandis que la Russie a, tout récemment, déployé son système S400 sur le territoire syrien. Le régime sioniste a bombardé, en ces derniers mois, à plusieurs reprises, divers endroits en Syrie.
Notons que le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahu a récemment rencontré le président russe, Vladimir Poutine pour empêcher la survenance de tout incident éventuel en Syrie.

Haut de page