Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L’ancien ministre turc des A.E a révélé la modalité du transfert du pétrole de Daech de la Turquie vers Israël (Irib)

par Irib 3 Décembre 2015, 17:37 Turquie Israël EI Terrorisme Collaboration Pétrole

« Le pétrole de Daech est transféré de la Syrie vers le Nord de l’Irak avant d’être transporté en Turquie d’où il sera de nouveau transféré par des intermédiaires vers le port d’Ashdod en Israël. « Le brut syrien est transporté par des camions-citernes vers le Nord de l’Irak avant d’être de nouveau transféré vers la cité Zakhoum, aux frontières turques, à un kilomètre de l’Est de Mossoul pour charger dans les camions-citernes des contrebandiers irakiens et syriens », a affirmé Yasser Yakis, ancien ministre turc des affaires étrangères.
« La réalité de la contrebande de pétrole syrien et irakien, de l’Irak vers la Turquie et ensuite vers Israël n’est pas une chose étonnante car le Moyen- Orient est devenu le refuge des contrebandiers. A tire d’exemple, les armes en provenance de l’Occident et du Qatar parvenues à l’Armée Syrienne Libre (ASL) sont mises via les contrebandiers à la disposition de Daech », a écrit le quotidien turc Sözcü, opposé au gouvernement du Parti de la Justice et du Développement citant Yakis.
Le pétrole de Daech arrive en Turquie d’où il est transféré par des intermédiaires vers la cité de Siloubi, de la province de Charnaq. Docteur Farid âgé de 50 ans se trouvent à la tête de ces intermédiaires et possède un passeport de nationalité gréco-israélienne. Cet homme transfère le brut via le port de Ceyhan (Jihan) en Turquie et la région d'Iskenderun vers le port d’Ashdod, en Israël. Daech extrait chaque 30.000 baril de pétrole. Chaque baril lui rapporte entre 15et 18 dollars. Ensuite Israël vend ce pétrole à entre 30 et 35 dollars aux pays riverains de la Méditerranée. Daech dépense les pétrodollars pour acheter des armes et des munitions à l’ASL », a-t-il précisé.Le commandement des opérations militaires de l’armée russe a diffusé, mercredi, une carte des trajectoires de la contrebande de pétrole de Daech vers la Turquie et son exportation des ports de ce pays.

Haut de page