Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La communauté internationale exige le boycott du régime criminel d’Israël (Irib)

par Irib 10 Décembre 2015, 18:08 Israël Crimes Colonialisme Conference internationale Sionisme

Les participants à la Conférence internationale sur la solidarité avec la Palestine, à Beyrouth, ont dénoncé les démarches de certains pays arabes pour normaliser leurs relations avec le régime sioniste et plaidé pour la rupture des relations avec ce régime.

L’enjeu principal de cette conférence de 2 jours était l’examen des voies de soutien à l’Intifada de Qods et la création d’un modèle pratique pour attitrer les soutiens internationaux à la cause palestinienne.

La 3ième Conférence internationale sur la solidarité avec la Palestine a été tenue dans la capitale libanaise en présence de 300 personnalités et activistes de divers pays du monde dont l’Iran, le Liban, l’Argentine, l’Indonésie, la Grande-Bretagne, les Etats-Unis, l’Irak, l’Egypte et le Pakistan. Cette conférence qui incarnait un souhait de la communauté internationale pour boycotter le régime sioniste a été tenue alors que les crimes perpétrés par Israël à l’encontre des Palestiniens ont suscité un tollé mondial contre l’entité sioniste. Les militaires sionistes continuent à massacrer les Palestiniens qui sont même visés par des balles réelles lors des manifestations anti-sionistes.

Un rapport officiel provenant d’une source palestinienne a révélé hier que la plupart des Palestiniens tombés en martyre ces derniers temps, ont été en effet exécutés par les responsables sionistes. Selon le ministère palestinien de la Santé, plus de 117 citoyens palestiniens ont été tués en martyre par les sionistes depuis le début de l’Intifada. Le même rapport, élaboré par le Comité de l’OLP chargé des affaires des prisonniers précise que 85% des victimes ont été au fait exécutés.

Ce comité a estimé a affirmé que l’armée israélienne tue les Palestiniens pour la simple raison qu’elle les soupçonne !

Le comité de l’OLP a publié les instructions de l’armée du régime sioniste permettant aux soldats israéliens de tuer les Palestiniens. Le rapport ajouté également le meurtre des Palestinien au lieu de les interpeller, constitue un crime de guerre et une violation de la Déclaration internationale des droits de l’Homme. Les crimes en croissance des sionistes contre les Palestiniens ont aussi suscité la réaction des milieux internationaux dont certains pays européens.

Sous diverses formes, la communauté internationale fait preuve de son indignation à l’égard du régime sioniste, ce qui met en évidence l’isolement de ce régime sur la scène internationale. Cette vérité est même reconnue par les autorités israéliennes.

Et ce alors que ces dernières semaines, les attitudes de complaisance de certains Etats arabes dont ceux du golfe Persique, notamment les Emirats Arabes Unis ont valu les critiques de non seulement les Palestiniens mais aussi de l’opinion publique régionale et internationale. Ces critiques prouvent que les gouvernements arabes n’ont pas réussi à détourner l’opinion publique de la vérité. A rappeler que la décision du régime sioniste pour lancer un bureau de représentation diplomatique au sein de l’agence internationale des énergies renouvelables à Abu-Dhabi et la récente visite du directeur général du Ministère des AE du régime sioniste aux EAU constituent les premiers pas de ce pays arabe en vue de normaliser ses relations avec Israël.

Haut de page