Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La France a-t-elle capitulé face à l'Etat islamique en Syrie ?

par SLT 27 Décembre 2015, 23:43 EI Syrie Yemen France Terrorisme Collaboration USA Al-Nosra Articles de Sam La Touch

La France a-t-elle capitulé face à l'Etat islamique en Syrie ?

Difficile de comprendre la logique de l'action politique et militaire française en Syrie. D'un côté elle prétend lutter contre le terrorisme en Syrie (tout en épargnant les groupes terroristes affiliés à Al-Quaïda, selon les sources du "Canard enchaîné"), de l'autre elle soutient ses alliés turques et saoudiens pourtant en liens étroits avec les mêmes terroristes. Rappelons qu'une grande partie du pétrole volé par l'EI en Syrie et en Irak s'écoule par le territoire turque et que selon Alain Chouet, ancien responsable de la DGSE, l'Arabie saoudite a financé l'EI jusqu'en 2013.

Après les attentats du 13 novembre, le "chef de guerre" François Hollande et son valet Valls (logique de la Vème République où le Premier ministre n'est que l'exécutant des directives du "monarque") avaient promis de faire la guerre contre l'Etat islamique jugé responsable des actions criminelles terroristes au coeur de Paris. Il y a bien eu des bombardements de Raqqa, fief de l'EI, par l'armée française à quatre reprises les 15,16, 17 et 23 novembre 2015 mais depuis le 24 novembre, il n'y a plus de bombardements français.
Selon Le Monde, les autorités françaises auraient prétendu ne plus avoir de bombes en stock tandis que les Etats-Unis ont prétendu réserver leurs stock pour les bombardements saoudiens du Yémen :

"Plusieurs centaines de bombes guidées GBU seraient demandées par l'exécutif français. La commande était prévue, mais pas avant fin 2016. L'intensification des frappes contre le groupe Etat islamique a accéléré le calendrier. Surtout qu'une partie des stocks de GBU a été cédée à l'Arabie saoudite, précise le quotidien. Pour autant, la France va devoir faire preuve de patience. Les Etats-Unis pourraient mettre du temps avant de livrer puisqu'ils se sont engagés à fournir 8000 bombes à... l'Arabie saoudite. Le royaume est actuellement en guerre contre les rebelles chiites au Yémen. " (Le Parisien, Lutte contre Daech : la France à court de bombes)

Il semble même que l'EI au Yémen collabore avec les troupes saoudiennes. Selon Fars News Agency, l'Arabie saoudite livre le contrôle de la ville d'Aden à ses mercenaires de l'Etat islamique .
Les forces d'Al-Quaïda et de l'Etat islamique apparaissent à bien des égards au Yémen comme des supplétives au sol de la coalition saoudienne. Selon "Le Canard enchaîné", l'aéroport conquis par Al-Quaïda est protégé par l'Arabie Saoudite.


L'Etat islamique a-t-il réussi à faire capituler la France en Syrie tandis qu'au Yémen l'EI semble avoir le même ennemi que la coalition saoudienne soutenue par les USA, la France, Israël et la Grande-Bretagne ? Déjà que la France et les USA refusent de bombarder Al-Quaïda en Syrie à l'instar de ce que fait la coalition saoudienne au Yémen, la lutte occidentale contre le terrorisme en Syrie, en Irak et au Yémen n'est-elle qu'une vaste fumisterie ? Ou bien la France a-t-elle définitivement perdu contre l'EI et réserve-t-elle à sa population les primeurs d'un Etat d'urgence qui malgré 2500 perquisitions n'a entraîné aucune arrestation de terroristes ?

Haut de page