Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La ministre suédoise des Affaires étrangères dénonce les exécutions sommaires de Palestiniens

par Pour la Palestine 7 Décembre 2015, 03:54 Israël Palestiniens Executions sommaires Suede Margot Wallström Colonialisme Sionisme

La ministre suédoise des Affaires étrangères, Margot Wallström, a – fait très exceptionnel dans le monde de la diplomatie – énoncé à haute voix ce que le monde entier a pu constater depuis bien longtemps : Israël procède à des exécutions sommaires, sans procès, de nombreux Palestiniens, qualifiés de « terroristes« .

Évidemment, cette remarque de simple bon sens a suscité fureur du gouvernement israélien (qu’est-ce qui, d’ailleurs ne suscite pas sa fureur ? Il suffit d’observer les réactions hystériques provoquées par la décision “technique” de l’U.E. d’imposer un étiquetage conforme à la réalité sur les produits des colonies juives), qui a répliqué qu’en ce qui concerne «la lutte contre le terrorisme» les «normes morales israéliennes sont alignées sur celles des nations occidentales». Le fait est qu’on observe que les «nations occidentales» semblent progressivement contaminées par les mœurs israéliennes en la matière…

Mme Wallström a fait sa remarque concernant les exécutions sommaires de Palestiniens commises en Israël en réponse à une question qui lui était adressée au Parlement suédois. Elle a condamné les attaques au couteau commises par des Palestiniens contre des Israéliens, mais a affirmé que la réponse des forces israéliennes est “disproportionnée”. (*)

Je rejette et je condamne les attaques au couteau”, a-t-elle déclaré, “je pense que c’est terrible et que que cela ne devrait pas se produire, et Israël a toujours le droit de se défendre et d’assurer sa sécurité. Mais de la même manière, la réponse ne peut pas être – et cela vaut aussi bien pour d’autres situations – de procéder à des exécutions extra-judiciaires, ou de provoquer un nombre de morts disproportionné de morts, en manière telle que le nombre de victimes dans le camp adverse est plusieurs fois plus important que le nombre de victimes originelles”. Les médias suédois ont accordé un large écho à ces propos.

(*) Selon Ma’an News Agency (4 décembre 2015), au moins 111 Palestiniens ont été tués depuis le 1er octobre. 19 Israéliens ont perdu la vie dans des affrontements dans la même période.

Haut de page