Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le portrait robot des terroristes français dressé par les services algériens (Mondafrique)

par Nicolas beau 9 Décembre 2015, 17:20 Algérie France Terrorisme DRS

Le portrait robot des terroristes français dressé par les services algériens (Mondafrique)
D’après les services secrets algériens, le fameux DRS, des jeunes au look occidentalisé, possiblement des femmes, pourraient agir en France dans les prochaines semaines, notamment à Paris, Lille et Nice.

 

Les barbouzes algériens ont fait parvenir de nouvelles informations à leurs homologues français sur l’évaluation de la menace terroriste en France. Fin novembre en effet, les Algériens ont rédigé une correspondance confidentielle à l’intention de Paris où ils tentent, à partir des renseignements obtenus par des agents infiltrés, de dessiner le profil des suspects qui pourraient, dans les semaines à venir, enclencher des attaques terroristes d’une grande envergure en France. Les bonnes relations qu’entretiennent depuis 2012 les présidents français et algériens, François Hollande et Abdelaziz Bouteflika, facilitent incontestablement les échanges entre les services secrets des deux pays.

 

Terroriste mais « branché »

 

Pour le DRS, les recrues de Daech ne seront nullement des personnes religieuses qui affichent ostensiblement leur fanatisme religieux. Loin s’en faut. Le terroriste qui risque de perpétrer un attentat sur le territoire français pourrait bien être très jeune, au look  branché et apparemment intégré à la vie occidentale. Son mode de vie n’aura absolument rien à voir avec le « frère » qui tente d’embrigader des petits jeunes dans la mosquée de la banlieue et ne fréquente que les restos hallal.

 

Voila bien, préviennent les services algériens, la perversité des futurs terroristes qui tentent de se fondre dans la masse et ne présenter aucun signe suspect. Pis encore, il est fort possible que les futurs nouveaux terroristes ne soient même pas issus de la communauté maghrébine ou musulmane. En clair, des recrues porteront le nom de Jacques, Jean ou François. Des Français blancs aux yeux verts et bleus ! Voila ce qui recoupe les observations des services anti-terroristes français qui avaient noté le grand nombre de convertis parmi les apprentis terroristes qui gagnaient la Syrie.

 

Présence féminine

 

Les recruteurs de Daech veulent de ces profils pour profiter des failles du dispositif de l’état d’urgence déclenché en France, où les contrôles au faciès sont monnaie courante.  Des filles pourraient se retrouver dans ces cellules dormantes qui peuvent enclencher leurs actions violentes très rapidement. Des jeunes femmes, non voilées et donc sans surveillance, pourraient passer à l’acte

 

Nice et Lille exposées

 

Enfin, le DRS, dans sa note confidentielle, a fourni une liste des villes françaises susceptibles de faire l’objet d’une attaque terroriste ou abritant d’ores et déjà des cellules dormantes. En plus de Paris, la capitale, des villes comme Nice, au sud de la France, et Lille, au nord, sont à surveiller de près, selon les informations du DRS.

 

Nice accueille de nombreux touristes anglo-saxons et une clientèle européenne très riche et très people. Daech obtiendrait un énorme impact médiatique, notent en substance les Algériens, si ces cellules réussissent à perpétrer un attentat dans cette région. Lille, au nord, est une ville proche de la Belgique et des réseaux qui ont fui Bruxelles suite aux récentes traques sécuritaires pourraient se reconstituer rapidement dans cette ville. Ce qui fait d’elle, là encore, une cible privilégiée.

 

A lire aussi : Attentats de Paris : le DRS algérien avait prévenu la DGSE

 

 

 

 

 

Nicolas Beau

Ancien du Monde, de Libération et du Canard Enchainé, Nicolas Beau a été directeur de la rédaction de Bakchich. Il est professeur associé à l'Institut Maghreb (Paris 8) et l'auteur de plusieurs livres, dont "Papa Hollande au Mali", "Le vilain petit Qatar", "La régente de Carthage" (La Découverte, avec Catherine Graciet) et "Notre ami Ben Ali" (La Découverte, avec Jean Pierre Tuquoi)

commentaires

Haut de page