Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les impérialistes occidentaux instrumentalisent les attentats pour mener leur "croisade" en Syrie face aux avancées russes

par SLT 5 Décembre 2015, 10:00 Attentat Paris France USA Terrorisme Impérialisme Instrumentalisation Syrie Articles de Sam La Touch

Les impérialistes occidentaux instrumentalisent les attentats pour mener leur "croisade" en Syrie face aux avancées russes

Si l'Etat islamique (EI) n'existait pas, il est fort probable que les Etats-Unis et leurs vassaux l'auraient inventé tant il semble servir leurs intérêts et servir de justification pour mener une nouvelle "croisade" en Syrie. Sans revenir sur le soutien turque et saoudien (principaux alliés de la France, de la Grande-Bretagne, d'Israël et des USA dans la région) aux terroristes de l'EI oeuvrant en Syrie, en Irak, au Yémen et ailleurs, il faut bien reconnaître que les attentats terroristes qui sont survenus en France en janvier et novembre 2015 servent l'agenda des néocons et des impérialistes au pouvoir. L'EI qui a revendiqué ces attentats semble servir de cheval de Troie en Syrie pour abattre Assad. Comme le disait clairement le "chef de guerre" français en terme militaro-barbouzarde fin aout 2015 : il faut "neutraliser Assad". A l'époque lorsque Hollande prononçait ses paroles, les Etats-Unis, la Grande-Bretagne refusaient de s'engager malgré les demandes incessantes de François Hollande, à l'instar de Sarkozy en Libye, de rentrer en guerre ouverte contre les autorités syriennes. Depuis l'intervention russo-iranienne de fin septembre en Syrie, la donne géopolitique a profondément changé en faveur d'Assad.

Or le programme de Hollande est clairement agendé sur celui des Etats-Unis et d'Israël. Les attentats récents survenus en France et aux USA semblent tomber à point nommé pour servir de prétexte pour lancer cette fameuse croisade que le pion atlantiste Hollande appelait de ses voeux en Syrie, soit disant pour lutter contre l'EI.


Ainsi depuis les attentats de Paris, la France a intensifié les frappes aériennes en Syrie contre l'EI et pour la première fois l'Allemagne va entrer en guerre et envoyer 1200 soldats en Syrie tandis que la Grande-Bretagne va bombarder également la Syrie. Pour Moscou,, «c'est l'initiative russe en Syrie qui est désormais la nouvelle cible des bombes britanniques»
Pendant ce temps, les Etats-Unis vont se servir de leur alliés Kurdes qui ont capté une partie du territoire syrien pour installer une base aérienne US en Syrie.



Après l'attentat survenu récemment en Californie, va-t-on voir des troupes de l'armée US débarquer en Syrie en grand nombre comme le demandent les faucons et les néocons qui oeuvrent dans les coulisses de la Maison blanche ?

Il apparaît de plus en plus évident que les pays atlantistes se servent de ces attentats pour lancer une croisade en Syrie face aux avancées russes et en profiter pour accroître le contrôle militaire et policier de leurs propres populations.

Bien sûr nous n'irons pas jusqu'à dire, contrairement aux complotistes, que les services secrets occidentaux ont organisé les attentats terroristes sur leurs territoires comme ce fut le cas dans les années 70-80 en Italie par les réseaux Gladio et autres stay behind.

Mais que ces attentats surviennent au moment où les armées russes et iraniennes étaient en train de donner un sérieux coup de pouce aux forces d'Assad pour reconquérir des territoires tombés entre les mains des terroristes d'Al-Quaïda et de l'Etat islamique. Rappelons que les USA et par voie de conséquence la France ainsi que les autres membres de l'OTAN, refusent de bombarder Al-Nosra affilié à Al-Quaïda faisant de facto de ce groupe terroriste un allié. Faut-il rappeler que ce groupe a revendiqué les attentats à Paris en janvier 2015 et s'est félicité de ceux survenus en novembre 2015 revendiqué par l'EI ?

Plus récemment en France, une mission d'information parlementaire a été votée au Parlement pour essayer de faire le jour sur les complicités françaises envers l'Etat islamique (on espère qu'elle pourra également investiguer le soutien direct ou indirect du gouvernement français au groupe Al-Nosra affilié à Al-Quaïda dénoncé à plusieurs reprises par l'opposition, cf vidéo. Ce groupe terroriste avait été présenté par le M.A.E français, Laurent Fabius, en 2012 comme faisant du "bon boulot" en Syrie). Une commission d'enquête plus contraignante a été tout simplement refusée par les impériaux-socialistes au pouvoir, donnant un très faible poids à cette enquête et une marge de manoeuvre relativement limitée comme ce fut le cas en 1998 lors de la mission d'information parlementaire sur la responsabilité française dans le génocide rwandais. Cette dernière mission d'information avait accouché d'une souris et avait vu bon nombre de personnages clés se dérober à cette investigation parlementaire.

commentaires

Maje 06/12/2015 02:18

Le terrorisme islamique est du pain beni pour le gouvernement en place.
Holland veut virer bachar , comme sarko a virer kadafie , tout roule pour l'ethique des gens civilises. !!!!

Sam La Touch 06/12/2015 08:37

Et quelle éthique ! C'est à croire que ces gouvernements n'en ont cure même quand leurs actions délétères dans les pays du sud se retournent contre leur propre population. Triste Occident !

Haut de page