Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les victimes des attentats de Paris sacrifiées sur l'autel de l'impérialisme ? Comprendre le jeu trouble du "chef de guerre" français dans la lutte contre le terrorisme

par SLT 3 Décembre 2015, 20:04 France Terrorisme Lutte EI Al-Quaïda Collaboration Syrie Yemen Articles de Sam La Touch

Les victimes des attentats de Paris sacrifiées sur l'autel de l'impérialisme ? Comprendre le jeu trouble du "chef de guerre" français dans la lutte contre le terrorisme

Le jeu trouble de la France au côté des Etats-Unis en Syrie apparaît de plus en plus évident mais il est difficile d'en livrer une interprétation univoque. Il s'agit d'une politique empreinte clairement d'une grande duplicité : d'une part la France prétend combattre en Syrie l'Etat islamique d'autre part elle soutient militairement l'Arabie saoudite qui combat au Yémen au côté de l'Etat islamique. Selon Olivier Da Lage, journaliste sur RFI, "La France de même que les Etats-Unis soutiennent l'action de l'Arabie saoudite au Yémen. Elles l'ont faites par un vote au conseil de sécurité (de l'ONU) et il y a des conseils militaires qui sont donnés par les Français et les Américains aux Saoudiens dans leurs bombardements et jusqu'à présent on n'a pas beaucoup entendu de conseil de modérations de la part des Français ni des Américains en tous cas pas en public alors même que l'on sait parfaitement que ni la France ni les Etats-Unis ne sont convaincus par les raisons avancées par les Saoudiens pour mener cette action au Yémen". De plus, selon Mondafrique, les Forces spéciales françaises interviennent au Yémen au côté des Saoudiens.
Sans compter le soutien financier, militaire, économique et politique de la France, des USA et d'Israël envers la Turquie, le Qatar et l'Arabie saoudite connus pour leurs liens avec l'Etat islamique. Selon Sputniknews 500 membres de l’EI ont été transférés de Syrie au Yémen dans des avions turcs. Enfin selon Fars News Agency, l'Arabie saoudite livre le contrôle de la ville d'Aden à ses mercenaires de l'Etat islamique : "...des sources locales au Yémen ont révélé dimanche que Riyad avait transféré le contrôle de la ville stratégique portuaire du sud du Yémen d'Aden aux groupes terroristes takfiri qu'il soutient, principalement l'Etat islamique (EI). Les déploiement des milices Takfiris dans différentes régions d'Aden est soutenu par l'Arabie saoudite pour contrôler le siège militaire et la sécurité dans la région."

D'une part la France prétend combattre l'EI en Syrie, d'autre part elle protège les terroristes d'Al-Nosra affiliés à Al-Quaïda à la demande des Etats-Unis. Le Canard Enchaîné a révélé des informations publiées de manière parcellaire par Le Figaro ou Le Monde ou L'Humanité, à savoir que les Etats-Unis et la France refusent de bombarder les groupes terroristes affiliés à Al-Quaïda en Syrie. N'était-ce pas Al-Quaïda qui avait revendiqué les attentats à Paris en janvier 2015 ? Comment comprendre également cette mansuétude lorsque l'on sait qu'Al-Quaïda en Syrie (al-Nosra,...) a prétendu soutenir l'action terroriste de l'EI ?


Comment comprendre cette duplicité : le soutien envers Al-Quaïda en Syrie et l'EI au Yémen ainsi qu'envers la Turquie et l'Arabie saoudite principaux soutiens de l'EI au Yémen et en Syrie ?

Plusieurs hypothèses peuvent être proposées :
- La France souhaite se rapprocher des Russes dans leur action militaire contre l'EI en Syrie mais ne peut intervenir contre Al-Quaïda en Syrie ou l'EI au Yémen en raison de la ligne directrice fixée par la Maison Blanche.

- La France fait semblant de se rapprocher des Russes en prétendant lutter contre l'EI en Syrie alors qu'elle ne le fait pas contre Al-Quaïda en Syrie ou contre l'EI au Yémen car elle souhaite obtenir sur mandat US les technologies militaires secrètes et les stratégies des Russes. Une sorte de cheval de Troie ?

- La France tout comme les Etats-Unis, Israël, la Grande-Bretagne et l'Allemagne qui sont entrés en guerre en Syrie récemment (pour les deux derniers pays) instrumentalisent le terrorisme pour lutter contre le régime de Bachar Al-Assad ou/et aussi contre l'offensive récente des Russes en Syrie. Les attentats terroristes à Paris sont-ils instrumentalisés par les forces atlantistes à des fins hégémoniques ? Les victimes des attentats ont-elles été sacrifiées sur l'autel de l'impérialisme ?

- Au prétexte de la lutte contre le terrorisme s'agit-il également d'organiser le contrôle des populations et de créer un Etat policier et militaire en France et en Europe afin de parer à la contestation qui monte dans toute l'Europe ?

Time will tell...

commentaires

Haut de page