Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"Les Etats-Unis ont planifié la désintégration de l'Irak et de la Syrie en 8 nouveaux États" (FNA)

par FNA 22 Décembre 2015, 21:12 Syrie Balkanisation Irak USA Israël Impérialisme Colonialisme Articles de Sam La Touch

"Les Etats-Unis ont planifié la désintégration de l'Irak et de la Syrie en 8 nouveaux États" (FNA)
Les Etats-Unis ont planifié la désintégration de l'Irak et de la Syrie en 8 nouveaux États
Article originel : US Plotting to Disintegrate Iraq, Syria into 8 New States
Fars News Agency

Traduction SLT

Le Haut conseiller du Guide suprême iranien pour les affaires internationales, Ali Akbar Velayati, considère que Washington veut balkaniser les Etats régionaux pour les rendre faibles et garantir la sécurité d'Israël.

"Les États-Unis après la mise en œuvre de leur plan pour créer un Grand Moyen-Orient ont pour but d'organiser la désintégration de l'Irak en trois pays et de diviser la Syrie en cinq Etats avec pour objectif de réduire la taille de ces pays pour assurer la sécurité du régime sioniste", a déclaré samedi Velayati.

Il a également évoqué les développements régionaux, et a déclaré, "Ce que nous voyons aujourd'hui, y compris la création d'Al-Qaïda en Afghanistan et de l'Etat islamique (EI), vise à faire face à l'éveil islamique et anéantir la chaîne de la résistance."

"Aujourd'hui, la Syrie est le rouage principal de la résistance et les États-Unis ainsi que les Etats occidentaux et leurs alliés dans la région tentent de détruire ce rouage", a déclaré Velayati.

Ses remarques ont été faites alors que le général Vincent Stewart, à la tête de la Defense Intelligence Agency étatsunienne, a affirmé en septembre que l'Irak et la Syrie avaient peu de chance d'émerger intact après des années de guerre et de violence sectaire.

En Irak, le patron de la Defense Intelligence Agency a indiqué qu'il croit qu'il est peu probable qu'un gouvernement à Bagdad pourrait avoir autorité sur les régions disparates au sein des frontières officielles du pays.

Stewart a affirmé qu'il est "aux prises avec l'idée que les Kurdes reviendront dans un gouvernement central de l'Irak".

Toujours durant le même mois, le directeur de la CIA, John Brennan, s'est fait l'écho de l'idée de Stewart selon lequel les frontières des pays du Moyen-Orient vont être irrémédiablement remodelé à la suite de la guerre et du sectarisme.

"Je pense que le Moyen-Orient va voir des changements au cours des deux prochaines décennies qui vont le faire paraître complètement différent de ce qu'il est", a déclaré Brennan, remarquant que les Irakiens et les Syriens se définissent désormais plus par leur tribu ou par leur appartenance religieuse, que par leur nationalité.

Après ces commentaires, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères irakien, Ahmad Jamal, a fustigé les responsables du renseignement US pour leurs commentaires au sujet de la désintégration de l'Irak et de la Syrie.

"Les remarques des autorités étatsuniennes sur la désintégration possible de l'Irak et l'impossibilité pour un retour aux conditions antérieures du pays sont inacceptables", a déclaré Jamal à FNA.

Notant que les terroristes actifs en Irak aujourd'hui sont venus de 80 Etats différents dans le monde, il a déclaré que "Les Occidentaux feraient mieux d'empêcher le flux de terroristes qui partent de leur pays pour rejoindre l'Irak au lieu de remettre en cause l'unité de l'Irak."

Haut de page