Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Syrie. Les Etats-Unis ont fourni l'émanation syrienne d'Al-Qaïda avec des véhicules Toyota (Deutsche Wirtschafts Nachrichten)

par Deutsche Wirtschafts Nachrichten 20 Décembre 2015, 12:04 Toyota USA Al-Quaïda Al-Nosra EI Syrie Terrorisme Collaboration

Syrie. Les Etats-Unis ont fourni l'émanation syrienne d'Al-Qaïda avec des véhicules Toyota (Deutsche Wirtschafts Nachrichten)
Syrie. Les Etats-Unis ont fourni l'émanation syrienne d'Al-Qaïda avec des véhicules Toyota
Article originel : Syrien: USA belieferte Al-Kaida-Ableger mit Toyota-Fahrzeugen 
Deutsche Wirtschafts Nachrichten (18.10.15)


Traduction SLT

L'Etat islamique (EI) utilise principalement des véhicules de la marque Toyota Hilux lors de ses raids et de ses opérations. Ce sont les États-Unis qui les ont livrés auparavant aux soi-disant «rebelles» du Front al-Nosra. Par la suite, les pick-up Toyota sont tombés dans les mains de l'EI. Le Front al-Nosra est lui-même une émanation d'Al-Qaïda.

La liste de la livraison récente d'armes non létales pour les rebelles syriens inclut, selon Oubai Shahbander, un consultant basé à Washington, de la Coalition Nationale syrienne, 43 pick-up Toyota, selon la Radio Publique Internationale.

Les "caractéristiques spéciales des Toyota Hiluxes sont exactement ce dont nous avons besoin comme soutien militaire pour les forces de l'opposition modérée sur le terrain", a déclaré Oubai Shahbander. Parmi les rebelles syriens il y a le front al-Nosra, qui est une émanation d'Al-Qaïda, rapporte The Spectator. L'EI a sans doute acquis les véhicules Toyota par le front al-Nosra. De hauts responsables étatsuniens ont contacté le constructeur automobile Toyota afin d'enquêter sur l'affaire.

Mais les Etats-Unis courent le risque de commettre à nouveau une grosse erreur. Seulement deux semaines après l'entrée en guerre de la Russie, les Etats-Unis ont laissé en Syrie des armes et des munitions afin de renforcer les rebelles. Un avion cargo de l'armée US a déposé dimanche dernier dans le nord du pays des armes à feu et des munitions et d'autres matériels pour aider les "insurgés" dans la lutte contre l'EI, selon des informations émanant des cercles militaires à Washington.

Une grande partie des ventes d'armes tomberait dans les mains d'organisations terroristes, a critiqué le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, après un rapport de l'agence d'information russe RIA.

Haut de page