Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Des Spetsnaz russes dans le nord de la Syrie (Reseau international)

par Réseau international 26 Janvier 2016, 13:00 Syrie Spetsnaz Russie USA Armée US Turquie

Des Spetsnaz russes dans le nord de la Syrie (Reseau international)

À la fin de Novembre 2015, le Pentagone a déployé 90 formateurs d’opérations spéciales pour entrainer les milices de combattants kurdes et les membres de l’opposition syrienne qui contrôlent le barrage de Tishrin sur l’Euphrate. Pour la forme et dans un but purement communicationnel, l’armée américaine avait parachuté 112 palettes d’armes et de munitions pour les Kurdes du nord de la Syrie, ce qui était une quantité négligeable [1]. Le 19 Janvier, 2016, trois autres pelotons de sécurisation de la 101ième division aéroportée américaine sont venus de Turquie et ont occupé l’aérodrome syrien de Rmelan, situé dans la province de Hasakeh au Nord-Est de la Syrie. [2]. La piste de l’aérodrome de Rmelan, longue de 700 m, était utilisée par les avions agricoles et ne peut recevoir que les hélicoptères américains. Il semble que les soldats de Rmelan font partie des 1800 soldats de la 101ème division, appuyés par des hélicoptères d’attaque AH-64, qui seront déployés dans le nord de l’Irak et de la Syrie pour se battre contre l’EI.

Des Spetsnaz russes dans le nord de la Syrie (Reseau international)

Et toujours sans l’approbation de Damas, environ 100 soldats turcs, accompagnés de véhicules blindés, ont traversé la frontière de la Syrie, occupant un quartier de la ville de Jarablus, sur les rives de l’Euphrate. La ville avait été reprise à l’EI, après de rudes combats, par les militants kurdes en Syrie, l’YPG. Le prétexte de l’incursion de l’armée turque a été que les militants de l’YPG kurdes ont ignoré l’avertissement de la Turquie de ne pas se déplacer à l’ouest de l’Euphrate. Entre Azaz et Jarablus, la frontière syro-turque est contrôlée par l’EI. C’est par cette région que transitent régulièrement, à partir de la Turquie, les nouvelles recrues, les armes et les munitions à destination de l’EI et d’autres groupes djihadistes en Syrie.

Des Spetsnaz russes dans le nord de la Syrie (Reseau international)

Le quotidien turc « Hurriyet » ( http://www.hurriyetdailynews.com/the-secret-of-the-russian-soldiers-in-qamishli. aspx? PageID = 238 & NID = 94174 and NewsCatID = 508 ) accuse la Russie d’avoir déployé avec des avions de transport syriens, une compagnie de 200 soldats à l’aéroport de Qamishli, sur la frontière avec la Turquie. La ville de Qamichli, avec 184 231 habitants, se trouve dans le gouvernorat de Hasakeh au nord-est de la Syrie, à 50 kilomètres au Nord-Ouest de Rmelan. La piste de l’aéroport de Qamishli a pour dimensions 3615 m X 46 m, et peut recevoir les gros avions de transport militaire de la Russie de type AN-126 et Il-76...

Lire la suite

Haut de page