Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le spectacle de Jérémy Ferrari enrichit un supporter d’Israël (Panamza)

par Hicham Hamza 19 Janvier 2016, 17:47 Jeremy Ferrari Gilbert Coullier ONPC Ruquier France Israël

INFO PANAMZA. Le dernier one-man-show de l'humoriste Jérémy Ferrari, célébré par le trio Ruquier-Salamé-Moix, est produit par Gilbert Coullier, un chantre du régime de Tel Aviv. La preuve en images.

Le 18.01.2016 à 22h09

À en croire Léa Salamé, Jérémy Ferrari "explose les limites du politiquement correct".

Laurent Ruquier n'hésite pas à le comparer à Daniel Balavoine en l'entendant entamer un coup de colère -brouillon- contre Manuel Valls.

La présence d'Ali Bongo lors de la marche du 11 janvier a choqué l'humoriste qui, en revanche, ne pipe mot à propos d'un autre personnage controversé qui s'est joint à cette manifestation : le criminel de guerre Benyamin Netanyahou.

Quoiqu'il en soit de sa sensibilité politique, une chose est certaine : l'homme encensé, samedi dernier, par l'émission On n'est pas couché de Catherine Barma (celle qui avait censuré la critique d'Aymeric Caron à propos de l'armée israélienne) est produit par un individu singulier.

Le spectacle de Jérémy Ferrari enrichit un supporter d’Israël (Panamza)

En 2012, Gilbert Coullier, surnommé le "parrain de la chanson française" par le magazine Capital, encourageait le public israélien à venir au concert -prévu à Tel Aviv- de Johnny Hallyday, ajoutant au passage que leur État colonial et ségrégationniste était un "beau pays".

Haut de page