Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ma'rib: Les Saoud, pris de court...(Irib)

par Irib 19 Janvier 2016, 08:43 Ma'rib Yemen Arabie Saoudite Blackwater Houthis

Des dizaines de soldats saoudiens, émiratis, ainsi que des mercenaires de la société militaire "Blackwater" ont été tués par le tir d’un missile contre la base Bayrak, à Ma'rib, (Est). Selon des sources militaires yéménites, citées par Al-Manar, l’unité balistique de l’armée yéménite et des forces populaires d’Ansarallah ont tiré, dimanche soir, un missile, de type Tochka, contre la base Bayrak. Des dizaines de militaires, de différentes nationalités, ont été tués par cette frappe, a-t-on précisé de même source. Des hauts gradés saoudiens figurent parmi les morts. Six hélicoptères, de type "Apache", 3 drones et plusieurs systèmes de surveillance et de télécommunications ont, également, été détruits, selon cette source. Il s’agit du troisième missile, de type Tochka, prenant pour cible une base de la coalition, à Ma'rib. L’agence yéménite Khabar a, pour sa part, fait état de la mort de 11 experts de "Blackwater", de 9 militaires saoudiens, dont un haut gradé, d’un nombre indéterminé de militaires émiratis et de 46 mercenaires yéménites. Ben Salman convoque les dirigeants de la coalition. Aussitôt après cette attaque, le ministre saoudien de la Défense, Mohammad ben Salman, a convoqué les dirigeants de la coalition, à Ma'rib. Le chef des renseignements saoudiens, Khaled Hmeidane, a pris part, à cette réunion, dont la teneur n’a pas été divulguée. Ben Salman s’est, également, entretenu avec le gouverneur pro-saoudien de Ma'rib, a-t-on indiqué de sources officielles saoudiennes. Deux chars détruits, à Jizane. Par ailleurs, à la frontière avec l’Arabie, les forces yéménites ont détruit deux chars saoudiens, de type "Abrams", par des missiles, visant la base Khachel, à Jizane, (Sud de l’Arabie). Un nouveau massacre saoudien, à Sanaa. Parallèlement, l'aviation de la coalition saoudo-US, qui mène, depuis le 26 mars 2015, des raids meurtriers contre les Yéménites, a commis un nouveau massacre, à Sanaa. L’aviation saoudienne a bombardé, dimanche soir, un quartier général de la police et les domiciles avoisinants, dans le centre de la capitale yéménite, ont indiqué lundi, des secouristes. Des dizaines de civils ont été tués et blessés, a précisé une source sécuritaire, citée par Khabar. Plusieurs victimes sont, toujours, ensevelies sous les décombres de leurs maisons détruites. Un responsable des services de secours a, pour sa part, indiqué à l'AFP qu’"il y a, au moins, 30 morts ou blessés, et les opérations de recherche se poursuivent". Une mosquée, proche du bâtiment de la police, a, également, été touchée. Des civils figurent parmi les morts et les blessés, a-t-il assuré.

Haut de page