Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le dictateur françafricain Idriss Déby veut embarquer Bolloré dans son train

par 237 Online 17 Janvier 2016, 13:40 Idriss Déby Bollore Dictature Tchad France Françafrique Camrail Michel Roussin Articles de Sam La Touch

Le dictateur Idriss Déby, installé au pouvoir au Tchad en 1990 avec l'aide des services français, est régulièrement reçu par les Présidents français à l'Elyée comme l'atteste cette photo émanant du site de l'Elysée

Le dictateur Idriss Déby, installé au pouvoir au Tchad en 1990 avec l'aide des services français, est régulièrement reçu par les Présidents français à l'Elyée comme l'atteste cette photo émanant du site de l'Elysée

Selon la lettre du Continent, l'industriel français est sollicité pour rallonger la ligne de la Camrail jusqu'à N'Djamena. Un projet pour l'instant freiné par le choix du tracé.

Fin janvier, une réunion décisive devra trancher les divergences portant sur le tracé ferroviaire, à l'étude depuis plusieurs années, devant relier N'Gaoundéré, au nord du Cameroun, à la capitale tchadienne N'Djamena.
Cette rencontre se tiendra à Douala en présence des deux ministres des transports chargés du dossier, le Camerounais Edgar Alain Mebe Ngo'o et le Tchadien Adoum Younousmi.

Selon nos sources, le Cameroun souhaite que les voies puissent longer la frontière nigériane via Garoua, Maroua et Kousseri.
La partie tchadienne insiste, au contraire, pour créer une voie ferrée passant par Moundou, la capitale économique du pays. Moins stratégique, l'option de Yaoundé s'avère également plus coûteuse pour le Tchad, pays qui s'active depuis plusieurs semaines, notamment auprès de Michel Roussin, afin de faire pencher la balance en sa faveur.
Lors de ses précédents passages à Paris, en octobre et novembre, Idriss Déby s'est entretenu avec le « monsieur Afrique » de Vincent Bolloré pour évoquer ce dossier.

L'industriel français, déjà concessionnaire de la Camrail, est intéressé par le prolongement de cette ligne sur le même modèle que la boucle ferroviaire ouest-africaine.
L'ex-ministre français de la coopération a d'ailleurs pris part à la dernière réunion de la commission mixte, en décembre à N'Djamena. A terme, Idriss Déby souhaite rallier la boucle ferroviaire ouest-africaine, à partir de N'Djamena jusqu'à Niamey.

237online.com

Haut de page