Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tennis - Un joueur sud-américain, classé à l'ATP, raconte ses matches truqués (L'Equipe.fr)

par L'Equipe.fr 24 Janvier 2016, 13:55 Tennis Trucage ATP Sport

Un joueur, très probablement sud-américain, a témoigné anonymement, il y a deux jours sur le site internet Tenis Chile, admettant vendre régulièrement ses matches pour continuer à pouvoir vivre du tennis. Il dit être un actuel joueur des circuits Future et Challenger, classé à l’ATP.

« Quand j’ai commencé à avoir des résultats et à gagner des points, une personne m’a approché en me promettant 1500 dollars pour perdre au premier tour d’un Future, contre un joueur dont il était peu probable qu’il me batte », a-t-il raconté, alors que la BBC et BuzzFeed ont publié une enquête sur les matches truqués dimanche soir dernier. « La première fois, j’ai dit non, j’ai gagné, mais dans mon esprit, je pensais encore aux 1500 dollars. »

Il vend des matches, mais aussi des sets, des jeux et des doubles fautes

Il s’inclinera au deuxième tour, obtenant 200 dollars de gains après impôt. Une semaine plus tard, la même personne lui propose 2000 dollars. Il accepte de perdre, et complète ses 117 dollars de gains par les 2000 dollars promis par le corrupteur. « Pour la première fois de ma carrière, j’ai pu appeler mes parents pour leur dire comment j’allais sans leur demander un seul dollar, avoue-t-il. J’étais autosuffisant, je jouais avec moins de pression, je pouvais dormir dans un meilleur hôtel, et je pouvais même ramener à mes parents un cadeau du pays où je jouais.»

Ce même joueur explique que les « ventes » de ses parties sont ensuite devenues de plus en plus régulières. Un jour, il affronte un joueur à qui il n’a jamais pris plus de trois jeux dans un seul set. Il s’impose 6-1, 6-2, et comprend que le match était arrangé. Aujourd’hui, il reconnaît vendre encore quelques matches, mais surtout des sets, parfois même des jeux ou… des doubles fautes !
« Je ne regrette pas, je n’ai pas honte et je ne m’en vante pas non plus. Tant que les responsables n’augmenteront pas le prize money des tournois (Futures et Challengers),moi et les autres joueurs (de ces circuits) continueront de commettre ces fautes pour pouvoir vivre de notre passion.»

F.M – L’Équipe.fr

Haut de page