Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Algérie : un journaliste écarté du JT pour ne pas avoir dit « le président de la République » avant de citer Abdelaziz Bouteflika (Katibin)

par Katibin 28 Février 2016, 11:51 Algérie Ahmed Lahri Eviction Television Bouteflika

Algérie : un journaliste écarté du JT pour ne pas avoir dit « le président de la République » avant de citer Abdelaziz Bouteflika (Katibin)

Son tort ? Ne pas avoir dit « Monsieur le Président de la République » avant de citer le président Abdelaziz Bouteflika lors du JT télévisé.

Ahmed Lahri avait pour habitude de présenter le journal télévisé de 19 heures sur la chaîne Canal Algérie, il sera désormais remplacé. Sa direction a décidé de le sanctionner et de l’écarter du journal télévisé « pour avoir prononcé le nom Abdelaziz Bouteflika en omettant de citer sa fonction » indique la chaîne de télévision publique qui précise :

« Ahmed Lahri avait commencé par ‘Abdelaziz Bouteflika’ a présidé au lieu de ‘le Président de la République, monsieur Abdelaziz Bouteflika a présidé’ »

Le directeur général de l’ENTV explique au journal TSA qui a recueilli ses propos, que « Monsieur Lahri n’a pas été suspendu. Il a rejoint la rédaction de Canal Algérie tout simplement. » Et à la question « continuera-t-il à présenter le JT ? », il répond : « Non, il quitte le JT pour la rédaction. D’autres présenteront le JT. »

Khaled Drareni, journaliste de TSA et ami d’Ahmed Lahri a exprimé son plus grand soutien sur sa page Facebook et a confirmé l’information :

Mon confrère et ami Ahmed Lahri a été suspendu de la présentation du Journal télévisé de 19h00 de Canal Algérie. Pourquoi d'après vous ? Pas pour avoir manqué à sa mission ou pour avoir commis une faute professionnelle. Non, simplement pour ne pas avoir dit à l'antenne "Le président de la république" en parlant de Abdelaziz Bouteflika. Mon soutien à Ahmed et mon aversion à ses censeurs.

Aujourd’hui, c’est l’indignation « au sein de la presse algérienne mais également au milieu de la rue algérienne » précise Khaled Drareni qui a témoigné pour i>Télé.

▷▷▷ Le journaliste Ahmed Lahri a été évincé de son poste de présentateur du journal de 19 heures sur Canal Algérie.

► Selon plusieurs médias algériens, il s'agit d'une sanction contre le journaliste pour avoir omis de préciser le titre de "président de la République" en citant le nom d'Abdelaziz Bouteflika.
► Canal Algérie s'en défend et assure qu'il a simplement changé de poste, mais l'indignation est à son comble en Algéri
e.

Haut de page