Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Censure. Cinéma : la love story urbaine « Black » ne sortira pas en France (JAI)

par JAI/AFP 18 Février 2016, 21:07 "Black" France Censure

Censure. Cinéma : la love story urbaine « Black » ne sortira pas en France (JAI)

Le film belge sur les bandes urbaines à Bruxelles ne sera pas diffusé sur les grands écrans en France, a annoncé son distributeur, ce jeudi.

Outre son interdiction au moins de 16 ans, Paname Distribution évoque les « réticences des exploitants de cinéma à le programmer dans le contexte actuel » dans un communiqué adressé le 17 février. Le distributeur du film « Black » a décidé d’annuler sa sortie dans les salles en France, prévue initialement le 16 mars prochain.

Inspirée du roman de Dirk Bracke, écrivain flamand, « Black » est une « love story urbaine ». Mavela, 15 ans, membre des Black Bronx, tombe amoureuse de Marwan, appartenant à la bande rivale, les 1080. Les deux jeunes sont alors obligés de choisir entre la loyauté envers leur gang et l’amour qu’ils ont l’un pour l’autre.

Leur second long-métrage récompensé à Toronto

Tout le film a été tourné dans les rues de Bruxelles, principalement à Matonge, le « quartier Black » de la capitale belge où vit une importante communauté congolaise. « L’histoire et les décors nous sont familiers car nous avons grandi dans un environnement similaire » expliquent Adil El Arbi et Bilall Fallah, réalisateurs.

À seulement 27 et 29 ans, ces deux Flamands d’origine marocaine signent ainsi leur second long-métrage, récompensé au 40ème Festival de Toronto (Prix Discovery). »‘Black’ est à la fois brutal et réaliste. Sans être un documentaire, nous espérons montrer la dure réalité des gangs à un publique très large » ajoutent-ils.

Incidents en Belgique

Le jour de sa sortie en Belgique (où le film a également été interdit aux moins de 16 ans), le 11 novembre 2015, des incidents ont éclaté dans un cinéma bruxellois, provoquant l’intervention de la police. Par peur de troubles, certains cinémas avaient même refusé de mettre « Black » à l’affiche, y compris dans les villes populaire de Verviers et Charleroi, rapporte la RTBF.

En France, le distributeur à tranché. Sans donner plus de détail, Paname distribution a informé qu' »une sortie en e-cinéma » était prévue, « la date restant à déterminer ».

Haut de page