Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Comment une fleur rose a battu l'unique superpuissance mondiale (Tom Dispatch)

par Alfred W. McCoy 23 Février 2016, 11:19 Afghanistan Opium USA Taliban Echec Impérialisme Articles de Sam La Touch

Comment une fleur rose a battu l'unique superpuissance mondiale (Tom Dispatch)

Après la guerre la plus longue de son histoire, les États-Unis sont au bord de la défaite en Afghanistan. Comment cela peut-il être possible ? Comment la superpuissance unique du monde pourrait-elle avoir combattu continuellement pendant 15 ans, déployant 100.000 de ses meilleures troupes, sacrifiant les vies de 2.200 de ses soldats, dépensant plus d'un trillion de dollars pour ses opérations militaires, gaspillant encore cent milliards pour "la construction" de la nation et "la reconstruction", aidant et finançant une armée de 350.000 alliés afghans et ne peut toujours pas pacifier une des nations les plus appauvries du monde ? La perspective pour la stabilité en Afghanistan en 2016 est si sombre que la Maison Blanche a récemment annulé un nouveau retrait planifié de ses forces et laissera indéfiniment environ 10,000 de ses soldats dans le pays.

Pour couper le nœud gordien de complexité qu'est la guerre d'Afghane, vous devez savoir que dans l'échec étatsunien se trouve là le plus grand paradoxe du siècle de sa politique : la lourde armada militaire massive de Washington a été arrêtée pile dans sa course par une fleur rose : le pavot d'opium.

Pendant plus de trois décennies en Afghanistan, les opérations militaires de Washington ont réussi seulement quand elles ont raisonnablement respecté le trafic illicite d'opium de l'Asie Centrale et ont souffert quand elles ne l'ont pas respecté. La première intervention US là-bas a commencé en 1979. Elle a réussi en partie parce que la guerre par procuration menée par la C.I.A. pour expulser les Soviétiques de ce pays a coïncidé avec la façon dont ses alliés afghans ont utilisé le trafic de drogue du pays pour soutenir leur lutte durant une décennie.

D'autres part, en presque 15 ans de combat continu depuis l'invasion US de 2001, des efforts de pacification ont échoué à limiter l'insurrection talibane en grande partie parce que les États-Unis ne pouvaient pas contrôler l'excédent du commerce d'héroïne de la région. La production d'opium a augmenté de 180 tonnes à 8.200 tonnes dans les cinq premières années d'occupation étatsuniennes... Chaque récolte de pavot d'opium a rapporté de nouvelles recrues de combattants adolescents pour l'armée de guérillero des Talibans.

Durant les 40 dernières années, chaque étape de l'histoire tragique, tumultueuse de l'Afghanistan - la guerre secrète des années 1980, la guerre civile des années 1990 et l'occupation étatsunienne depuis 2001 - l'opium a joué un rôle étonnamment significatif dans la formation du destin du pays. Dans une ironie du sort, la politique unique de l'Afghanistan a convergé avec la technologie militaire US qui a transformé cette nation éloignée, sans littoral,en un premier vrai état de narcotrafiquant du monde - un pays où des drogues illicites dominent l'économie, définissent des choix politiques et déterminent le destin d'interventions étrangères...

Source :
- Tom Dispatch How a Pink Flower Defeated the World’s Sole Superpower
Par Alfred W. McCoy

ow a Pink Flower Defeated the World’s Sole Superpower

Ame

Haut de page