Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Évasion fiscale : Guy Roux rapatrie 3 millions d'euros en France (Le Point)

par Le Point 17 Février 2016, 19:05 Evasion fiscale UBS France Suisse Guy Roux

L'ancien entraîneur d'Auxerre aurait rapatrié 3 millions d'euros en France.

L'ancien entraîneur d'Auxerre aurait rapatrié 3 millions d'euros en France.

D'après les dernières révélations du quotidien "Le Monde", l'ancien entraîneur du club d'Auxerre aurait dissimulé cette coquette somme en Suisse.

Qui a dit que l'affaire SwissLeaks était terminée ? Ce mercredi, le quotidien Le Monde publie une enquête sur la banque UBS (numéro un mondial de la gestion de fortune) et comment elle a orchestré un système d'évasion fiscale dans les années 2000. Le fisc aurait découvert plus de 38 000 comptes en Suisse appartenant à des Français. UBS AG est poursuivi en France pour « blanchiment aggravé de fraude fiscale » et « démarchage illicite » entre les années 2004 et 2012. La banque risque une amende de plusieurs milliards. La filiale française ainsi que sept de ses dirigeants sont également poursuivis par la justice. UBS avait notamment mis en place un système de « chasseurs », dont le rôle était d'assister à des événements ou des réceptions, pour séduire de nouveaux clients.

Guy Roux, le client aux 3 millions d'euros

D'après les révélations du Monde, 38 330 comptes auraient été ouverts par des clients français, mais plus de 4 000 d'entre eux, effrayés par la levée du secret bancaire suisse, auraient depuis rapatrié leurs comptes en France. Parmi eux, le très populaire ancien entraîneur du club d'Auxerre, Guy Roux. Ce dernier aurait dissimulé 3,1 millions d'euros, qu'il aurait ramenés dans l'Hexagone pour régulariser sa situation avec le fisc français.

Parmi les autres personnalités épinglées par les journalistes du quotidien, Bixente Lizarazu, un fraudeur considéré comme « passif », c'est-à-dire qui n'aurait pas forcément cherché à dissimuler sa fortune, contrairement à Guy Roux qualifié d'« actif » par Bercy. La couturière Sonia Rykiel ou l'actrice Valeria Bruni Tedeschi (sœur de Carla Bruni Sarkozy) auraient, elles aussi, été clientes d'UBS. Contactées par Le Monde, toutes ces personnalités se disent en règle aujourd'hui avec le fisc français.

Haut de page