Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Israël accusé d’avoir « assassiné » un Palestinien en exil en Bulgarie (Middle East Eye)

par MEE 27 Février 2016, 23:03 Israël Omar Zayed Assassinat Palestine Bulgarie Colonialisme

Omar Zayed a été tué violemment, rapportent les médias (MEE/Diana Zayed)

Omar Zayed a été tué violemment, rapportent les médias (MEE/Diana Zayed)

Omar Zayed a été retrouvé blessé à l’ambassade palestinienne à Sofia avant de succomber à ses blessures. Il s’était réfugié en Bulgarie pour échapper à son extradition vers Israël.

Un prisonnier politique palestinien en fuite a été retrouvé mortellement blessé ce vendredi à l’intérieur de l’ambassade palestinienne en Bulgarie avant de succomber à ses blessures, acte que les responsables palestiniens ont décrit comme un « assassinat » perpétré par Israël.

Omar Nayef Zayed s’est réfugié dans l’ambassade palestinienne à Sofia à la mi-décembre après qu’Israël a demandé son extradition afin qu’il purge une peine d’emprisonnement à perpétuité pour le meurtre d’un colon israélien en 1986.

L’homme de 52 ans, originaire de Jénine, en Cisjordanie occupée, vivait en Bulgarie depuis 1994 après s’être échappé d’un hôpital de Bethléem en 1990, où il avait reçu des traitements pour des complications causées par une grève de la faim de 40 jours qu’il avait menée pour protester contre sa condamnation.

Zayed niait avoir commis ce meurtre et avait déclaré avoir été torturé pour se faire extorquer des aveux par les autorités israéliennes.

Les autorités israéliennes avaient tenté de le faire revenir sous leur garde en vertu d’un traité d’extradition conclu avec l’UE.

Le Jerusalem Post a rapporté en janvier que les autorités bulgares avaient donné à Zayed trois jours pour se rendre.

Zayed a refusé de se rendre et a continué de vivre dans l’ambassade palestinienne, où il a été retrouvé ce vendredi matin.

D’après l’agence de presse Sofia News Agency, un fonctionnaire de l’ambassade palestinienne a déclaré que la mort de Zayed avait été causée par des « violences ».

Le ministre adjoint palestinien des Affaires étrangères, Taysir Jaradat, a indiqué à Maan News que des fonctionnaires de l’ambassade avaient trouvé Zayed gisant dans le jardin de l’ambassade et « couvert de sang ». Zayed a été « transporté en urgence à l’hôpital mais a succombé à ses blessures pendant le trajet ».

Zayed était membre du Front populaire de libération de la Palestine (FPLP). Le groupe a condamné son assassinat et accusé plusieurs organismes d’être responsables de sa mort.

« Nous, membres du Front populaire de libération de la Palestine, attribuons la pleine responsabilité de ce crime infâme à l’État sioniste et au Mossad israélien, qui ont visé le camarade Omar Nayef Zayed dans l’objectif de l’assassiner, tout comme nous reprochons à l’Autorité palestinienne et à l’ambassade palestinienne en Bulgarie de ne pas avoir été en mesure de le protéger et d’assurer sa sécurité, et au gouvernement ainsi qu’aux forces de sécurité bulgares d’avoir poursuivi le camarade Nayef Zayed pendant plus de trois mois afin de l’arrêter et de l’emprisonner », est-il précisé dans un communiqué.

« Nous prenons note de l’entière responsabilité de l’Autorité palestinienne au plus haut niveau pour ne pas avoir su protéger le camarade Nayef Zayed contre son assassinat, y compris le président de l’AP Mahmoud Abbas, le ministre des Affaires étrangères Riyad al-Maliki et l’ambassadeur Ahmed al-Madbouh. »

Issa Qaraqe, chef du Comité palestinien des affaires des prisonniers, a déclaré à Maan News que le Mossad, l’agence de sécurité israélienne, est selon lui à l’origine de sa mort.

Qaraqe a décrit le meurtre comme un « acte de piraterie internationale » ; le responsable a exigé qu’une « enquête internationale » soit menée sur cet incident.

Le président palestinien Mahmoud Abbas a annoncé la formation d’une commission d’enquête spéciale appelée à se pencher sur sa mort, selon l’agence de presse palestinienne Wafa.

Aucun commentaire officiel n’a été formulé du côté israélien : toutefois, la radio publique israélienne a cité « une source des services de sécurité » ayant déclaré qu’« Israël n’a aucun intérêt à frapper un terroriste âgé, en particulier si cela implique un danger ou engage des ressources ».

Traduction de l’anglais (original) par VECTranslation.

Avertissement : nous tenons à préciser aux lecteurs que ce site est entièrement gratuit, nous ne recevons aucun argent de la publicité et ne souhaitons pas en recevoir. La publicité sur ce blog est choisie par l'hébergeur pour son compte, nous ne pouvons être tenus responsables de la nature et du type de publicité diffusée ! (SLT)

Haut de page