Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L’effondrement des banques dites “trop grosses pour faire faillite” est arrivé ! … Too big to fail ?! (Economic Collapse)

par Michael Snyder 12 Février 2016, 13:29 Banque UE Effondrement Crise Economie

Le chaos qui règne est tellement important que je ne sais même pas par où commencer. Depuis très longtemps, j'ai mis en garde mes lecteurs qu'un effondrement bancaire majeur arrivait en Europe, et c'est ce qui est en train se se passer maintenant. Commençons par la Deutsche Bank. L'action de la plus importante banque au sein de l'économie la plus forte d'Europe a plongé une nouvelle fois de 8 %, lundi , et elle stagne maintenant juste au-dessus de son plus bas historique qui avait été atteint lors de la dernière crise financière. Dans l'ensemble, l'action a perdu 36 % depuis le début de l'année 2016 et les credit default swap (CDS) de la Deutsche Bank grimpent de manière exponentielle. Bien sûr, mes lecteurs avaient été alertés des problèmes majeurs à la Deutsche Bank tout au long du mois de Septembre , et maintenant, nous assistons au dénouement. En plus de la Deutsche Bank, la liste des autres banques en Europe "trop grosses pour faire faillite" qui semblent être en très grave difficulté comprend la Commerzbank, Crédit Suisse, HSBC et BNP Paribas. A peu près toutes les grandes banques en Italie pourraient se retrouver sur cette liste, et les banques grecques ont perdu près 25 % de leur valeur sur la seule journée de lundi. L'Apocalypse arrive en Europe, et la planète entière va ressentir l'onde de choc.

L'effondrement des banques en Europe fait chuter le cours des actions sur tout le continent. A ce stade, plus d'un cinquième de toute la richesse du marché boursier en Europe s'est déjà volatilisée depuis le milieu de l'année dernière. Cela signifie qu'il ne nous reste plus que les quatre cinquièmes. Ce qui suit provient du quotidien national américain USA Today...

Ces baisses sont principalement liées au secteur bancaire. Selon MarketWatch, les valeurs bancaires européennes ont chuté depuis six semaines d'affilée, ce qui est la plus longue séquence que nous avons vu depuis 2008 en plein cœur de la dernière crise financière...

Dans l'ensemble, les valeurs bancaires européennes sont en baisse de 23 % depuis le début de l'année 2016 et de 39 % depuis le sommet des marchés au milieu de l'année 2015.

La crise financière qui a débuté au cours de la seconde moitié de 2015 s'accélère partout en Europe, et ce n'est pas seulement la Deutsche Bank qui pourrait imploser à tout moment. Credit Suisse est la banque la plus importante en Suisse, et ils ont annoncé une perte au quatrième trimestre de 5,8 milliards de dollars. Le cours de l'action a chuté de 34 % depuis le début de l'année, et cela soulève maintenant beaucoup de questions sur la viabilité de la banque.

Des scènes semblables se répètent sur ​​tout le continent. Lundi 08 Février 2016, nous avons appris que la Russie venait de fermer deux banques importantes, et l'effondrement des banques grecques a poussé la bourse d'Athènes et donc les actions à un plus bas depuis 25 ans...

Voilà à quoi la crise financière ressemble.

Heureusement, les choses ne vont pas encore aussi mal ici aux États-Unis, mais nous prenons exactement le même chemin que celui des européens.

L'un des principaux facteurs alimentant la crise bancaire en Europe est le fait que les banques " trop grosses pour faire faillite" ont plus de 100 milliards de dollars d'exposition à des prêts dans le secteur de l'énergie. Cela rend les banques européennes encore plus sensibles au cours du pétrole que les banques américaines. Ce qui suit provient de CNBC...

Aux États-Unis, l'effondrement du prix du pétrole pousse les sociétés du secteur de l'énergie à faire faillite les unes après les autres. Ce qui est arrivé 42 fois en Amérique du Nord depuis les 13 derniers mois, et les rumeurs sur le fait que la Chesapeake Energy se dirige à son tour dans cette voie a provoqué une chute de 33% du prix de son action le lundi 08 Février 2016...

Et il ne faut pas oublier l'éclatement en cours de la bulle technologique que j'avais souligné hier .

Lundi, le massacre s'est poursuivi, et cela a poussé le Nasdaq à son plus faible niveau en près de 18 mois...

Ceux qui lisent mes articles régulièrement savent que j'avais alerté que cela arriverait.

Partout dans le monde, nous assistons à une implosion financière. Alors que je rédige cet article, le marché japonais qui a seulement ouvert il y a moins d'une heure est déjà en baisse de 747 points .

La prochaine grande crise financière est déjà là, et en ce moment nous n'en sommes qu'au tout début.

En fin de compte, ce à quoi nous sommes confrontés sera bien pire que la crise financière de 2008-2009, et à la suite de cette immense apocalypse financière, le monde aura fondamentalement changé.

Haut de page