Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les rebelles "pris en tenaille" dans le nord de la Syrie (OLJ/AFP)

par Rouba EL HUSSEINI 9 Février 2016, 08:09 Alep Syrie Offensive Russie

L'armée syrienne a progressé lundi vers la ville de Tall Rifaat, un des trois derniers bastions rebelles dans le nord de la province d'Alep. Elle a infligé d'importantes pertes aux rebelles, qui ne cachent plus leur frustration devant l'évolution du conflit ces derniers mois. AFP / GEORGE OURFALIAN

L'armée syrienne a progressé lundi vers la ville de Tall Rifaat, un des trois derniers bastions rebelles dans le nord de la province d'Alep. Elle a infligé d'importantes pertes aux rebelles, qui ne cachent plus leur frustration devant l'évolution du conflit ces derniers mois. AFP / GEORGE OURFALIAN

C'est la première fois depuis 2013 que le régime se trouve aussi près de la frontière turque dans la province d'Alep", affirme le directeur de l'OSDH.

es rebelles syriens de la province d'Alep sont désormais "pris en tenaille" par l'armée du régime, les forces kurdes mais aussi le groupe Etat islamique (EI), qui cherchent tous à étendre leur influence dans cette région frontalière de la Turquie.

Une semaine après le début de leur offensive appuyée par les frappes aériennes russes, les troupes de Bachar el-Assad ont repris aux insurgés une série de localités de la province septentrionale et se trouvent désormais à une vingtaine de kilomètres de la frontière turque.
"C'est la première fois depuis 2013 que le régime se trouve aussi près de la frontière turque dans la province d'Alep", a affirmé à l'AFP Rami Abdel Rahmane, directeur de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

L'armée a progressé lundi vers la ville de Tall Rifaat, un des trois derniers bastions rebelles dans le nord de la province. Elle a infligé d'importantes pertes aux rebelles, qui ne cachent plus leur frustration devant l'évolution du conflit ces derniers mois.
"La différence entre eux et nous, c'est que nous ne bénéficions pas de l'aide de nos alliés (arabe et occidentaux) tandis que le régime reçoit toute sorte de soutien des siens", a déploré Haitham Hammo, porte-parole de Jabha Chamiya, un groupe rebelle actif dans la province. "Ceci explique l'effondrement des zones tenues par les révolutionnaires", selon lui...

Lire la suite

Haut de page