Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retrait massif des Etats africains de la CPI : le Gabon est d'accord avec l'UA (Seneweb)

par Seneweb 23 Février 2016, 07:54 UA CPI Retrait

La position du Gabon au sujet du retrait massif des Etats africains de la Cour Pénale Internationale (CPI) a été donnée par le Porte-parole du Gouvernement dans sa traditionnelle conférence de presse. « La position du Gabon vis-à-vis de la Cour Pénale Internationale est celle de l'Union Africaine », a déclaré Alain-Claude Bilie By Nze. Le Gabon ne se désolidarise donc pas de l'UA.

Autrement dit, le Gabon est d'accord avec l'Union Africaine sur l'adoption, lors de son 26e sommet à Addis-Abeba en Ethiopie, le 31 janvier dernier, d'une proposition sur un possible retrait massif du bloc des Etats africains de la CPI. Ajoutons que pour le gouvernement gabonais, par la voie de son Porte-parole, « il est dommage que l'Afrique ne possède pas ce type d'institution pour gérer les problématiques judiciaires ». Cette position du Gabon ouvre la voie aux Etats d'Afrique Francophone, jugés plus favorables à l'Afrique dans la CPI. Mais cette proposition n'est pas suffisamment claire sur la création d'une cour propre à l'Afrique.

Le sujet a été au centre des discussions à la faveur des deux derniers sommets de l'Union Africaine, sous l'impulsion de certains présidents africains comme le Kenyan Uhuru Kenyatta, Le Zimbabwéen Robert Mugabe ou encore le Tchadien Idriss Deby qui affirme lors du 26e sommet à Addis-Abeba que « La CPI s'acharne beaucoup plus sur l'Afrique et sur les chefs d'Etats africains, y compris en exercice, alors que des violations des droits de l'homme flagrantes se font ailleurs, mais personne n'est inquiété ». Par ces points de vue et cette récurrence de la question dans les sommets de l'UA, l'institution panafricaine veut dénoncer le fait que la CPI s'en prend uniquement aux Africains. Il s'agit pour l'Afrique de s'harmoniser en attendant que la CPI prenne la mesure de l'importance de la position africaine sur la CPI.

Haut de page