Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Selon l'AFP, la Turquie demande aux forces atlantistes d'intervenir militairement au sol en Syrie

par SLT 16 Février 2016, 23:22 Syrie Turquie OTAN USA France Intervention militaire Russie

Selon l'AFP, la Turquie demande aux forces atlantistes d'intervenir militairement au sol en Syrie

Selon l'AFP, la Turquie demande aux forces atlantistes d'intervenir militairement au sol en Syrie. La Turquie fait feu de tout bois pour impliquer les USA, la France, Israël, la Grande-Bretagne, l'Arabie saoudite et le Qatar dans une intervention militaire au sol en Syrie dans un contexte où l'armée syrienne épaulée par les Russes et l'Iran fait des percées fulgurantes en Syrie notamment à Alep et Raqqa...

Le prétexte en est la lutte contre le terrorisme mais cette intervention si elle devait avoir lieu pourrait signifier une terrible guerre sur le sol syrien entre les forces atlantistes et russo-iraniennes. La Turquie d'Erdogan est en train de tout faire pour pousser à une confrontation entre la Russie et l'OTAN. Une stratégie de tous les dangers !

La Turquie presse ses alliés d'intervenir sur le sol syrien
AFP

La Turquie a plaidé mardi pour une intervention militaire terrestre en Syrie avec ses alliés, rendant encore un peu plus improbable une trêve, censée entrer en vigueur cette semaine.
Pour sa part, l'émissaire de l'Onu pour la Syrie Staffan de Mistura a obtenu mardi du gouvernement syrien l'autorisation d'envoyer dans les prochains jours des convois humanitaires dans sept villes assiégées où les populations vivent dans des conditions dramatiques.

Mardi soir, au moins quinze civils ont par ailleurs été tués dans des frappes de la coalition internationale conduite par les Etats-Unis contre une ville du nord-est de la Syrie contrôlée par le groupe jihadiste Etat islamique (EI), selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).
La France, la Grande-Bretagne mais aussi, entre autres, les Pays-Bas et la Turquie font partie de cette coalition réunie pour lutter contre l'EI au moyen de bombardements aériens.

"Nous voulons une opération terrestre avec nos alliés internationaux", a déclaré mardi à la presse un responsable turc qui s'exprimait sous couvert de l'anonymat, précisant toutefois: il "n'y aura pas d'opération militaire unilatérale de la Turquie". Une telle intervention doit viser "tous les groupes terroristes en Syrie", a-t-il ajouté, citant l'EI mais aussi les forces du régime de Damas et les milices kurdes des Unités de protection du peuple (YPG).
Samedi, la Turquie avait déclaré qu'elle pourrait, avec l'Arabie saoudite, un autre membre de la coalition, mener une intervention terrestre contre l'EI en Syrie...



Lire la suite

Haut de page