Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Terrorisme : Salah Abdeslam se serait planqué pendant 20 jours à Bruxelles (Afrik.com)

par Abubakr Diallo 21 Février 2016, 09:46 Belgique Salah Abdeslam Planque Terrorisme

Principal suspect des attentats du 13 novembre à Paris, Salah Abdeslam, en cavale, se serait caché pendant trois semaines dans un appartement de Bruxelles, dans le quartier de Schaerbeek.

Les attentats de Paris n'ont pas révélé tous leurs secrets. Principal suspect des attentats du 13 novembre à Paris, Salah Abdeslam, en cavale, se serait caché pendant trois semaines dans un appartement de Bruxelles, dans le quartier de Schaerbeek. C'est ce qu'a rapporté, ce vendredi 19 février 2016, un journal belge.

En effet, selon le journal La Dernière Heure, Salah Abdeslam serait arrivé dans un appartement de ce quartier bruxellois de Schaerbeek, le 14 novembre 2015. Le fugitif le plus recherché de France n'en serait parti précipitamment que le 4 décembre, compte tenu d'une « mobilisation importante de policiers des unités spéciales dans le quartier ».

Le journal précise que contrairement à l'information de la chaîne publique belge RTBF qui avait affirmé que Salah Abdeslam aurait échappé le 16 novembre à une opération de la police belge dans le quartier bruxellois de Molenbeek en se cachant dans un meuble, « à ce moment-là, Salah Abdeslam était en réalité de l'autre côté de la capitale. À Schaerbeek (...). Et selon nos informations, il n'y a pas réalisé qu'un bref passage, comme cela avait été supposé jusqu'ici, mais il y est resté caché... trois semaines ».

L'appartement en question, ayant fait l'objet d'une perquisition, le 9 décembre, la justice belge avait annoncé à l'époque qu'il avait été loué sous un nom d'emprunt et que les enquêteurs y avaient retrouvé des traces d'explosifs, des ceintures cousues à la main et une empreinte digitale de... Salah Abdeslam. Ce dernier est soupçonné d'avoir équipé et aidé les auteurs des attentats de Paris, qui ont fait 130 morts et quelque 350 blessés.

Haut de page