Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Face à la désertion de nombreux combattants, l'Etat islamique recrute de plus en plus d'enfants (Russia Today)

par Russia Today 18 Mars 2016, 11:23 EI Enfants Embrigadement Terrorisme

Selon une information fournie par les Etats-Unis, de nombreux combattants quittent les rangs de l'organisation Etat islamique obligeant leurs chefs à avoir recours de plus en plus aux enfants soldats.

Pour le porte-parole du département d'Etat John Kirby, cette information montre que les cadres dirigeants de Daesh ont du mal à recruter de la main-d'œuvre adulte. «A l'origine, les enfants étaient utilisés comme source de renseignement, pour obtenir des informations ... afin de s'en servir pour programmer des attaques suicide. […] Maintenant, les rapports montrent que les enfants sont de plus en plus utilisés pour combattre, au même titre que les djihadistes adultes», a expliqué John Kirby.

Les Etats-Unis continuent de prendre très au sérieux la menace de l'Etat islamique.

Selon l'institut spécialisé IHS Jane's, basé à Londres, Daesh a perdu, entre le 1er janvier 2015 et le 14 mars 2016, 22% du territoire qu'il contrôlait en Syrie et en Irak.

Au cours des six derniers mois, la service de propagande de Daesh a présenté 12 enfants tueurs sur ses différents supports de communication. D'après les chercheurs, du 1er août 2015 au 9 février 2016, un total de 254 photos d'enfants djihadistes ont été répertoriées. D'après les données des Nations unies, de 800 à 900 enfants, au bas mot, ont été enlevés en 2015 dans la région de Mossoul.

Russia Today

Avertissement : victime de son succès (quelques milliers de visiteurs par jour), le blog de SLT subit une forme de censure sur le web depuis un mois. Il est présenté sur les moteurs de recherche comme "potentiellement dangereux", ou comme une "contrefaçon" dissuadant les lecteurs de s'y rendre. Nous avons par conséquent perdu des milliers de lecteurs et sommes descendu à quelques centaines par jour rendant plus confidentiel le blog mais la lutte pour une information libre continue !

Haut de page