Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le cadeau honteux de Hollande aux alliés de Daesh (Russia Today)

par Yves de Kerdrel 13 Mars 2016, 18:24 François Hollande Arabie Saoudite Nayef Legion d'honneur France Collaboration

Le cadeau honteux de Hollande aux alliés de Daesh  (Russia Today)
Le cadeau honteux de Hollande aux alliés de Daesh 
Par Yves de Kerdrel*
Russia Today

* Yves de Kerdrel est directeur de la publication de Valeurs Actuelles et directeur des publications du groupe Valmonde. Editorialiste au Figaro, chroniqueur à I-Télé et à Radio-Classique.

La légion d’honneur décernée vendredi dernier en catimini au prince héritier d’Arabie Saoudite en dit long sur cette fin de règne d’un Président coupé de ceux qui l’ont élu et incapable de discerner qui sont les vrais alliés de la France.

C’est en toute discrétion qu’un avion en provenance d’Arabie saoudite s’est posé vendredi matin à Paris. C’est en toute discrétion que Ségolène Royal a été diligentée pour accueillir l’heureux visiteur. C’est encore en toute discrétion qu’un convoi de trente voitures officielles s’est rendu ensuite directement à l’Elysée où François Hollande a décoré de la légion d’honneur le Prince héritier d'Arabie saoudite Mohammed ben Nayef. Tout cela était entouré d’une telle discrétion que, contrairement aux usages présidentiels, cette remise de décoration ne figurait pas à l’agenda de François Hollande, tel qu’il est communiqué à la presse. Mais pire encore, c’est par une dépêche de l’agence de presse saoudienne que les Français ont appris que la décoration la plus célèbre de France avait été accordée à une personnalité sinon contestée, du moins contestable, compte tenu de l’absence de droits de l’homme en Arabie Saoudite.

En l’espace de deux mois, l’Arabie Saoudite a déjà procédé à plus de 70 exécutions

Lire aussi

Lire aussi : La France serait-elle devenue sunnite ?

François Hollande est donc comme Docteur Jekyll et Mister Hyde. Le premier est un parangon de vertu qui inflige des sanctions à la Russie et considère qu’il n’est pas convenable de commercer avec le pays dirigé par Vladimir Poutine, ou de s’asseoir à la même table que Bachar El-Assad. Le second, en revanche organise une cérémonie d’apparat pour Raul Castro à l’Elysée et décore de la plus haute décoration française un prince sanguinaire. Le premier passe son temps à critiquer ses prédécesseurs qui ont toujours cherché à entretenir les meilleures relations possibles avec les dirigeants de puissances historiques comme la Russie, la Chine ou l’Iran. Le second décore en catimini l’héritier de la famille Saoud pour des simples affaires de ventes d’armes à venir.

François Hollande est incapable de discerner sur la planète qui sont les vrais alliés durables de la France

Ce ruban rouge accroché sur la tenue traditionnelle du Prince héritier Mohammed ben Nayef risque d’être une tâche ineffaçable dans le quinquennat déjà bien peu reluisant de François Hollande. En quelques minutes il a bafoué une de ses promesses de campagne lorsqu’il assurait qu’il ne recevrait jamais de dictateurs dans son palais présidentiel, puis il a dégradé aux yeux des Français l’image très forte qu’ils attachent à la légion d’honneur, décoration réservée aux héros de guerre et aux personnalités exemplaires, enfin il s’est décrédibilisé aux yeux de ses amis en agissant en cachette, comme un enfant pris les mains dans le pot de confiture. Cela en dit long sur cette fin de règne d’un Président coupé de ceux qui l’ont élu, déconnecté des problèmes des français et incapable de discerner sur la planète qui sont les vrais alliés durables de la France.

Haut de page