Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Obama créé un nouveau dispositif de manipulation de l’information (Voltaire.net)

par Voltaire.net 18 Mars 2016, 03:00 Obama Information Manipulation USA Médias Impérialisme

Avertissement : victime de son succès (quelques milliers de visiteurs par jour), le blog de SLT subit une forme de censure sur le web depuis un mois. Il est présenté sur les moteurs de recherche comme "potentiellement dangereux", ou comme une "contrefaçon" dissuadant les lecteurs de s'y rendre. Nous avons par conséquent perdu des milliers de lecteurs et sommes descendu à quelques centaines par jour rendant plus confidentiel le blog mais la lutte pour une information libre continue !

Le président Obama a décidé de le remplacer le « Center for Strategic Counterterrorism Communications », créé en 2011, par un « Global Engagement Center ». Il a pour cela signé, le 14 mars 2016, un décret secret —mais dont une copie circule déjà (voir document joint)—.

La nouvelle administration aura pour fonction de lutter contre le recrutement par des groupes terroristes. Toujours placée sous l’autorité du secrétaire d’État, elle est dirigée par Michael D. Lumpkin (photo). Elle sera « intégrée », c’est-à-dire administrée par un conseil réunissant des représentants de divers ministères et agences de renseignement ou de propagande. Elle dispose d’un budget de 20 millions de dollars annuels. Ils seront utilisés non pas pour produire des messages, mais pour subventionner le plus discrètement possible des blogueurs ou des leaders d’opinion dont les messages sont jugés efficaces. Elle travaillera exclusivement dans les pays étrangers.

Rappelons que les États-Unis considèrent officiellement comme « terroristes » des groupes qu’ils peuvent soutenir officieusement, ainsi que tout groupe résistant à l’impérialisme ; raison pour laquelle le Centre est rattaché au secrétariat d’État tout en étant dirigé par un haut-fonctionnaire de la Défense, Michael D. Lumpkin, l’actuel assistant du secrétaire à la Défense pour les Opérations spéciales et les Conflits de basse intensité.

Haut de page