Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Palmyre: l'armée pousse Daech dans ses derniers retranchements (Press TV)

par Press TV 24 Mars 2016, 19:00 Syrie EI Palmyre Fuite

Press TV
 
Militaires syriens dans la région de Palmyre ©Sputnik
Militaires syriens dans la région de Palmyre ©Sputnik

Les unités des "Faucons du désert", sous le commandement de l'armée syrienne, ont réussi à atteindre le sud-est de Palmyre, repoussant Daech à l’extrémité de la ville, annonce un correspondant de RIA Novosti sur place.

Au bout de quelques heures de combats acharnés, les combattants syriens ont réussi à repousser les terroristes à l’extrémité de la ville.

Par ailleurs, un nombre de terroristes de Daech qui ont été surpris par l'intensité de l'opération des forces syriennes ont quitté la ville de Palmyre et fuient dans la direction de Raqqa, rapport le correspondant de l'agence iranienne Tasnim, présent sur place.

En effet, plusieurs unités de l'armée syrienne ont contourné le site antique de Palmyre et ont surpris les membres de Daech, tandis que d'autres militaires syriens entraient dans la partie nord de la ville. L'assaut a été soutenu par l'artillerie. La reprise de la ville a privé Daech du contrôle de 20% des territoires occupés.

Le commandement des forces armées syriennes pourrait ainsi entamer une progression vers la ville de Raqqa, considérée comme "capitale" de Daech en Syrie. 

Palmyre: l'armée pousse Daech dans ses derniers retranchements (Press TV)

Avertissement : victime de son succès (quelques milliers de visiteurs par jour), le blog de SLT subit une forme de censure sur le web depuis quinze jours. Il est présenté sur les navigateurs comme "potentiellement dangereux", ou comme une "contrefaçon" dissuadant les lecteurs de s'y rendre. Nous avons par conséquent perdu des milliers de lecteurs et sommes descendu à quelques centaines par jour rendant plus confidentiel le blog mais la lutte pour une information libre continue sur la prédation néocoloniale, le colonialisme, le racisme et l'impérialisme. Lire les articles également sur ResistanZ.

Haut de page