Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bolloré/Canal+ : Les émissions en clair sur la sellette ? Revue (non exhaustive) des rumeurs de fin de saison (ASI)

par Manuel Vicana 21 Avril 2016, 07:29 Bollore Censure Canal Plus Petit journal Emission en clair Médias France

 

Arrêt du Petit Journal ? Mise au régime des programmes ? Chamboulement du clair de Canal+ ? A l’approche de l’assemblée générale de Vivendi, jeudi 21 avril, les spéculations se multiplient sur les intentions de Vincent Bolloré à propos de Canal+.

"Yann Barthès, nouvelle cible de Bolloré - Le Petit Journal va-t-il sauter ?" C’est la une du prochain numéro des Inrockuptibles. Dans une enquête de quatre pages à paraître ce mercredi, l'hebdo confirme les informations selon lesquelles le Petit Journal, jugé trop coûteux par le patron de Canal+, serait dans son collimateur. "Sous couvert d’économies, Vincent Bolloré entend couper tout ce qui dépasse de Canal+. En première ligne, l’émission animée par Yann Barthès à laquelle le boss de Vivendi, actionnaire principal de la chaîne cryptée reproche son insolence", écrivent les journalistes.  A l'approche des fins de saison, ce type de rumeur est habituel. Pour négocier dans les meilleures conditions leurs contrats de la saison suivante, les producteurs crient au loup, dans l'oreille de journalistes attentifs. Mais le passif de Bolloré incite pourtant à les écouter avec attention.

/media/article/s87/id8680/original.89447.jpg

C’est le Canard enchaîné qui, le premier, dans son édition du 13 avril avait évoqué le sort du Petit Journal. "Alors qu’il investit à grands frais dans la Fnac, Vincent Bolloré continue de serrer le kiki de Canal Plus. Ainsi le financier est-il prêt à garder «Le Petit Journal» à moindre coût" avançait alors le journal. Ce que confirme l’enquête des Inrocks qui évoque une convocation, le 30 mars dernier, du producteur de l’émission Laurent Bon et du présentateur Yann Barthès au siège de Vivendi. "Dans son bureau qui donne sur l’Arc de Triomphe, Vincent Bolloré se fait doucereux. Il annonce qu’il...

 

 

 

Lire la suite

Haut de page