Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'éternel paradoxe de la diplomatie française en Afrique (Le Figaro)

par Tanguy Berthemet 1 Avril 2016, 19:43 Congo-Brazzaville Françafrique Sassou Nguesso Dictature France Collaboration Elections

ANALYSE

Le piège africain se referme, une fois de plus, sur la diplomatie 
française. La période qui voit s'enchaîner à un rythme soutenu les 
élections présidentielles sur le continent risque de mettre en lumière, 
peut-être plus que jamais, les contradictions d'une ligne coincée entre 
des principes affichés, d'un côté, et des réalités, militaires ou 
économiques, de l'autre.
Le scrutin à Brazzaville, le 20 mars, a déjà illustré l'embarras des 
diplomates. Le vote fut organisé de manière désastreuse, avec des 
opposants mis sous pression, les réseaux de communications coupés, des 
journalistes molestés, le tout pour conduire à une réélection 
triomphale, avec 60 % dès le premier tour, de l'indéboulonnable Denis 
Sassou Nguesso, « DSN », président du Congo depuis plus de trois 
décennies. Les dérapages du scrutin étaient évidents, mais Paris n'a pas 
pour autant protesté. Les communiqués du Quai d'Orsay, très pesés, se 
sont contentés d'appeler les populations au calme et les opposants à 
contester de manière démocratique ce qui, dans les circonstances, 
revient à ne rien faire. 

Les États-Unis, également timides, se sont tout 
de même dits  « préoccupés par (le manque de) transparence et la 
crédibilité du processus électoral » . On peut se demander pourquoi la 
France, qui assure promouvoir la démocratie et les droits de l'homme, 
reste muette...

...


Lire la suite



 

 

Haut de page