Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les «partenariats» trans-antlantique et trans-pacifique ne sont qu’une mise sous tutelle corporatiste complète et globale (Paul Craig Roberts)

par Paul Craig Roberts 16 Avril 2016, 11:23 TIPP USA UE Multinationalisme Capitalisme Predation Impérialisme TPP

Comme je l’ai déjà souvent dit, ces partenariats furent d’abord annoncés, leur but est de donner aux grosses entreprises transnationales une immunité contre les lois des pays avec lesquels elles font des affaires. Le principe de mécanisme de cette immunité est de donner aux corporations en question le droit de traîner des gouvernements et des agences gouvernementales en justice si ceux-ci avaient en place des lois et/ou réglementations qui empiéteraient sur les profits des entreprises. Par exemple la France interdit véhémentement toute forme de nourriture génétiquement modifiée (OGM), sous le partenariat trans-atlantique ceci représentera une réglementation empiétant sur les profits corporatistes.

Les partenariats mettent en place des tribunaux gérés par les entreprises et ce en dehors du système judiciaire des gouvernements souverains. Ce sont dans ces tribunaux privés entrepreneuriaux que se tiendront les audiences. En d’autres termes, les entreprises seront à la fois juge, jurés et procureur. Elles ne peuvent pas perdre. Les partenariats mettent en place des gouvernements secrets ne rendant compte à personne et qui ont des pouvoirs supérieurs aux gouvernements résultant des élections.

Vous pouvez légitimement vous demander combien de fric les représentants des pays qui ont passé en accéléré ce système furent payés par les entreprises/corporations et de combien seront les pots-de-vin pour que ces accords soient approuvés par les législateurs. Quand vous verrez les officiels gouvernementaux américains, britanniques, allemands et autres s’agiter en faveur de la règle corporatiste, vous saurez alors que tous et toutes ont été grassement soudoyés pour ce faire.

Peter Liley, ministre du Commerce et de l’Industrie dans le gouvernement conservateur de Margaret Thatcher et actuellement député conservateur au parlement britannique, a pris la peine de lire le traité trans-atlantique et a averti contre. En tant que politicien, il ne peut pas trop en dire, mais il vous donne l’image. Ici un rapport d’Eric Zuesse: http://www.strategic-culture.org/news/2016/04/09/british-conservative-breaks-ranks-opposes-ttip.html

Aucun représentant de quelque gouvernement que ce soit qui possède le moindre gramme d’intégrité et de patriotisme n’approuverait ces accords et aucun corps législatif qui ne soit pas complètement corrompu abandonnerait son pouvoir et sa fonction à des entreprises/corporations transnationales.

Paul Craig Roberts | 9 Avril 2016

Haut de page