Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

11 septembre: le directeur de la CIA opposé à la déclassification du dossier (Sputniknews)

par Sputniknews 3 Mai 2016, 05:47 11-9 CIA USA Declassification Refus

Les autorités américaines ne devraient pas publier les documents secrets concernant les attentats du 11 septembre 2001, a déclaré John Brennan.

Les informations contenues dans le dossier confidentiel sont "imprécises et non vérifiées", ce qui risque de nuire à Washington, a expliqué le directeur de l'Agence centrale de renseignement des Etats-Unis (CIA) dans une interview à la chaîne NBC.

Selon lui, le rapport rédigé en 2002 ne donne qu'"un aperçu provisoire" des événements et "contient des données vraies aussi bien que fausses". Ces informations ont été par la suite précisées et complétées, a-t-il indiqué.

 

Si le rapport est publié, certaines personnes sont capables d'utiliser "ces données non vérifiées" afin de miner les relations étroites entre Washington et Riyad, appréhende M. Brennan.

"Nos liens avec l'Arabie saoudite sont très forts", a rappelé le directeur de la CIA, ajoutant que la Commission d'enquête sur les attentats du 11 septembre n'a pas trouvé de preuves susceptibles de confirmer que Riyad avait financé le groupe terroriste Al-Qaïda.

Le 17 mai, les responsables américains rencontreront le directeur du renseignement national, James Klepper, pour décider de la publication de la partie classifiée du rapport sur les attentats terroristes qui avaient frappé les Etats-Unis en 2001.

Selon la chaîne Fox News, 28 pages du document en question pourraient confirmer l'implication des Saoudiens dans ces attaques.

Les attentats du 11 septembre contre le World Trade Center à New York, qui ont fait environ 3.000 morts, ont été revendiqués par l'organisation djihadiste sunnite Al-Qaïda, fondée par Oussama ben Laden.

 

Fils d'une riche famille saoudienne, Oussama ben Laden avait été déchu de sa nationalité en 1994. Il a été tué le 2 mai 2011 par des forces spéciales américaines dans sa résidence d'Abbottabad, au Pakistan.

Sputniknews

Haut de page