Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Eurovision et géopolitique. Le cas de la Russie et de l'Ukraine

par SLT 15 Mai 2016, 06:26 Eurovision 2016 Ukraine Russie Geopolitique Partialite Articles de Sam La Touch

L'Eurovision a couronné à l'unanimité la chanteuse ukrainienne Jamala. Elle a été plébiscitée tant par le public que les jurys nationaux professionnels à la seconde place ce qui fait qu'elle a eu le plus grand nombre de points. La chanson ukrainienne "1944" fait donc l'unanimité, elle porte sur l'histoire des Tatares de Crimée déportés par Staline en 1944. Une formidable chanson avec une remarquable interprétation.

Cela n'en demeura pas moins une bonne opération de cosmétique pour l'Ukraine lui permettant par là même de masquer au yeux du monde l'ignominie de son régime en partie basé sur une frange néo-nazie pro-européenne responsable de massacres notamment à Odessa en 2014 avec la protection occidentale tout en rappelant l'injustice russe eu égard à l'histoire de la Crimée. Cette première place permettra sans aucun doute au gouvernement ukrainien et à l'Ukraine de faire passer un message diplomatique et politique flatteur au travers de l'Eurovision. Une instrumentalisation somme toute assez classique de ce genre d'évènements par les puissances politiques.

Mais si les votes du public et des jurys étaient convergents pour la candidate ukrainienne, nous constatons un gap assez important entre l'avis du public et des jurys nationaux pour le candidat russe. En effet, le candidat russe, Segueï Lazarev, arrive première au vote du public tandis qu'elle finit 5ème au vote des jurys nationaux professionnels.

Il est toujours intéressant d'observer les évaluations des jurys professionnels des 42 pays et de voir si les votes suivent une ligne politique particulière au regard de la Russie plus particulièrement compte tenu des tensions est-ouest actuels et des alliances géopolitiques.

Voici les votes des jurys nationaux de chacun des 41 pays concernant la chanson russe :

Autriche : 3 points ; Island : 8 pts ; Azerbaijan :12 pts ; San Marin : 7 pts ; R. Tchèque : 0 ; Irlande : 0 ; Georgie : 0 ; Bosnie-Herzegovine : 5 ; Malte : 4 ; Espagne : 4 ; Finlande : 0; Suisse : 0 ; Danemark : 0 ; France : 1 ; Moldavie : 7 ; Arménie : 2 ; Chypre : 12  ; Bulgarie : 6 ; Hollande : 0 ;  Lettonie : 7 ; Israel : 0 ; Biélorussie : 12 ; Norvège : 0 ; Australie : 0 ; Belgique : 0 ; Grande-Bretagne : 0 ; Croatie : 6  ; Grèce : 12 ; Lituanie : 0 ; Serbie : 1 ; Macédoine : 0 ; Albanie : 7 ; Estonie : 0 ; Ukraine : 0 ; Italie : 0 ; Pologne : 0 ; Slovenie : 0 ; Hongrie : 0 ; Montenegro : 8 ; Suède : 6.

On observera que deux pays réputés proches de la Russie ont voté pour celle-ci en priorité (Azerbaijan et Biélorussie : 12 points) sinon on constatera qu'hormis la Bulgarie et la Lettonie, l'immense majorité des pays de l'ex-union soviétique n'ont donné aucun point à la Russie (Ukraine, Lituanie, Estonie, Pologne, Tchéquie, Hongrie, Georgie).

Enfin, on observera également qu'aucun pays anglophone n'a donné de points à la Russie (Grande-Bretagne, Australie, Irlande), tandis que l'immense majorité des pays européens occidentaux pro-atlantistes hormis la France (qui a donné un petit point), l'Espagne (4 points) et la Suède (6pts) n'a donné aucun point à la Russie (Italie, Belgique, Suisse, Allemagne, Danemark, Norvège, Finlande). Est-ce une pure coïncidence ou y a-t-il des alliances entre certains pays ?


Compte tenu des doutes sérieux quant à l'impartialité de ces jurys nationaux, on comprendra aisément que pour que les dés ne soient pas pipés et une meilleure validité des résultats, ces jurys professionnels devraient être tout simplement supprimés.

On constatera également le chauvinisme des présentateurs de chacun de ces pays lors du déroulement de l'Eurovision. Un spectacle affligeant ! La médaille d'or ira peut-être à la France qui lorsque les présentateurs français (Marianne James et Stéphane Bern ) ont appris que la Suisse (pays francophone et "amie de la France") n'avait donné aucun point à leur nation se sont mis à vilipender les Suisses en les traitant de "minables", de "rats",.. Marianne James, grande excitée de l'Eurovision, exaltée en permanence, habituée des clichés s'est permise également des blagues douteuses sur la Russie notamment sur Poutine et le goulag...Tout cela n'est qu'un jeu mais suscite sans doute beaucoup trop de passions et d'ambition nationaliste pour certains.

Extrait des commentaires français suite au fait que la Suisse n'ait donné aucun point à la chanson française :
Marianne James : "Franchement nos amis suisse n'ont donné aucun point à la France, franchement nos amis suisses ne sont pas gentils"

Stephane Bern : "Aucun points à la France de la part de la Suisse"
M.J: : "Ils sont minables"
S.B : "Avec tous l'argent que certains contribuables français mettent en Suisse"...
M.J. : "Franchement les Suisses, un peu rat non ? un peu rat ? Ouais rat ! Cela s'app
elle comme ça"...


Par ailleurs, certains pourraient trouver logique que des pays de l'ex-union soviétique refusent de voter pour la Russie et que les pays atlantistes sous emprise néocoloniale étatsunienne restent frileux. C'est un peu comme si l'Eurovision portait sur des pays d'Afrique francophone libérés du joug néocolonialiste français qui refusaient de voter pour la France compte tenu des horreurs commises par ce pays en Afrique francophone. On comprendra donc qu'il est important pour lutter contrer les alliances nauséabondes et communautaires que ces jurys nationaux disparaissent pour le bien de ce spectacle qui semble à bien des égards verrouillé par les alliances géopolitiques et par la diplomatie internationale.

Haut de page