Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'ancien maire de Londres maintient ses propos sur "le soutien apporté par Hitler au mouvement sioniste" en 1933

par SLT 2 Mai 2016, 22:52 Ken Livingstone Grande-Bretagne Antisionisme Antisemitisme Hitler Transfer Agreement Sionisme Articles de Sam La Touch

L'ancien maire de Londres a ouvert une polémique qui ne cesse d'enfler outre-manche. Il a déclaré déclaré récemment à la BBC :
"Quand Hitler a gagné son élection en 1932, sa politique consistait à ce que les Juifs soient déplacés en Israël. Il soutenait le sionisme avant de devenir fou et qu'il ait fini par tuer six millions de Juifs."

L'ancien maire de Londres maintient ses propos sur "le soutien apporté par Hitler au mouvement sioniste" en 1933

Il a été accusé au sein de son propre parti de tenir des propos antisémites et s'est fait exclure du parti travailliste par Jeremy Corbyn.

Un député du Parti travailliste proche de Tony Blair, John Mann, l'a qualifié devant les caméras de la BBC d'être un "apologiste des nazis" ("Nazi apologist")

Pourtant, selon la BBC, l'ancien maire de Londres, Ken Livingstone, a maintenu ses propos.

Durant une interview sur LBC, il a en effet refusé de s'excuser déclarant qu'il s'agit "de fait avéré" qui avait aussi été révélé par le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu.

"Je ne regrette jamais de dire quelque chose qui est vrai," a-t-il déclaré.

"Comment puis-je avoir blessé et offenser la communauté juive quand le Premier ministre d'Israël a dit exactement la même chose ?"


Ken Livingstone fait probablement allusion au Haavara Agreement ou Transfer Agreement (Accord de Transfert) passé entre Hitler et l'organisation sioniste allemande et de Palestine en 1933. Accord signé le 25 aout 1933. Accord qui visait à favoriser l'exfiltration des Juifs allemands persécutés en Allemagne par le régime nazi vers la Palestine dans les années 1930 (voir la vidéo ci-dessous). Ce qui constituait de toute évidence une première phase d'épuration de la population juive allemande par cet accord entre le régime nazi et une organisation sioniste :


L'accord a été conçu pour faciliter l'émigration des Juifs allemands vers la Palestine. Aidant les Juifs à émigrer, il les force à abandonner la plupart de leurs possessions à l'État allemand avant le départ. Ces actifs, selon l'accord, pouvaient être obtenus plus tard, en les transférant en Palestine comme biens d'exportation allemands. Les accords fonctionneront jusqu'en 1939 (Wikipedia)

Pour l'historien Roger Moorhouse, dire qu'Hitler a soutenu le sionisme « est non seulement historiquement inexact, mais c’est également historiquement inculte »

"Ce n'est pas de l'antisémitisme dans le parti travailliste dont il est question... il s'agit en réalité d'une lutte des vieux députés blairistes aigris qui essayent de se débarrasser de Jeremy Corbyn."

Ken Livingstone sous-entend qu'il y a une instrumentalisation de ses propos par les députés proches de Tony Blair qui souhaitent destituer Jeremy Corbyn. Ce dernier, compte tenu de l'ampleur de la vague de protestation suite aux propos de l'ancien maire de Londres a exclu Ken Livingstone du parti travailliste.

S'en est suivi un vaste débat au sein du Parti travailliste et en Grande-Bretagne sur ce qui relevait de l'antisémitisme et ce qui relevait de l'antisionisme, de la distinction qu'il fallait faire entre les deux termes ou pas...

Certains disent que les critiques contre le "sionisme" constituent une attaque déguisée contre les Juifs, tandis que d'autres disent que le gouvernement israélien et ses partisans font délibérément l'amalgame entre anti-sionisme et antisémitisme pour éviter toute critique du projet colonialiste israélien.

De toute évidence, le régime nazi n'a pas à proprement parler soutenu le sionisme mais l'a instrumentalisé pour essayer d'épurer l'Allemagne de sa population juive avant de passer à la phase d'extermination. C'est cette nuance qui a sans doute échappé à Livingstone. Et elle n'est pas des moindre...

Haut de page